Ecoutez Radio Sputnik
    Robot

    Désapprendre aux robots à tuer en leur lisant des contes

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Sci-tech
    URL courte
    10116
    S'abonner

    Alors que certains mettent en garde contre les progrès inquiétant en matière d'intelligence artificielle, d'autres y proposent une solution: lire des contes aux robots pour leur donner un sens moral et leur désapprendre à tuer.

    Une équipe de chercheurs américains estiment qu'il est possible de rendre les machines équipées d'intelligence artificielle embarquée plus amicales envers l'humanité et ainsi réduire le risque qu'elles s'attaquent aux gens.

    Concrètement, une étude récemment publiée par les chercheurs Mark Riedl et Brent Harrison signale que les contes, puisqu'ils peuvent apprendre aux enfants des notions de base telles que le bien et le mal, peuvent faire de même avec les robots.

    "Les histoires issues de différentes cultures apprennent aux enfants comment se comporter de manière socialement acceptable avec des exemples de comportement approprié et inapproprié dans les fables, romans et autres documents. Nous croyons que la compréhension de ces histoires chez les robots peut éliminer un comportement d'apparence psychotique et renforcer des choix qui ne nuiront pas à l'homme", explique l'un des auteurs de l'étude Mark Riedl.

    Les histoires inventées offrent aux lecteurs une large gamme de possibilités de se comporter dans diverses situations, certaines même aident les processus de réflexion dans le cerveau humain. Avec ces informations en "tête", les robots seraient capables de déterminer une manière correcte de se conduire dans telle ou telle situation, promettent les chercheurs.

    Lire aussi:

    Bientôt une armée de robots autonomes?
    Des robots-araignées bientôt membres des forces armées de Singapour
    Cinq millions d'emplois menacés par les robots
    Les robots sous-marins russes et américains, qui dominera sous les mers?
    Tags:
    intelligence artificielle, humanité, conte, chercheurs, étude, robot
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik