Sci-tech
URL courte
193
S'abonner

L'objectif principal des spécialistes est de faire dévier l'orbite d'un corps céleste qui menacerait la Terre

Les agences européenne (ESA) et américaine (NASA) se sont associées pour monter le projet Aida, qui prévoit le lancement de deux sondes en 2020 vers l'astéroïde Didymos, annonce le quotidien français Le Figaro.

L'objectif principal des spécialistes est de faire dévier l'orbite d'un corps céleste qui menacerait la Terre.

Didymos est un astéroïde double: Didymos, 800 mètres de diamètre, et sa petite lune Didymoon, 170 mètres, qui tourne autour de lui.

"La partie européenne, baptisée AIM pour Asteroid Impact Mission, consiste à envoyer une sonde pour étudier et caractériser ce système, puis y poser un petit atterrisseur et déployer un microsatellite en orbite", explique son responsable scientifique, Patrick Michel, au quotidien Le Figaro.

Quelques mois plus tard, en 2021, les Américains enverront un impacteur de 300 kg, DART, chargé de percuter le plus petit des astéroïdes, à la vitesse de 22.500 km/h.

La déviation de l'astéroïde devrait rester assez faible. En cas de menace réelle, il faudrait pouvoir lancer une sonde plusieurs années au moins avant la collision afin que la perturbation soit suffisante pour que le bolide évite la Terre. 

"Idéalement, il faudrait même envoyer une sonde exploratoire avant pour étudier la structure de l'astéroïde afin de définir l'impacteur nécessaire pour le détourner de sa route", précise Patrick Michel. Sans compter qu'il serait aussi plus sage de se laisser un peu de marge en cas d'échec pour une deuxième tentative.

Les gros astéroïdes peuvent être détectés très en amont de leur arrivée. Les astronomes suivent par exemple de près tous les corps kilométriques. Une météorite d'une dizaine de kilomètres comme celle qui a été fatale aux dinosaures il y a 65 millions d'années projetterait dans l'atmosphère tant de poussières qu'elle provoquerait un long «hiver astéroïdal», synonyme d'extinction massive d'espèces, écrit encore le quotidien français.

Lire aussi:

Une chute d'astéroïde entraînerait une période glaciaire
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
«Je reconnais ma faute»: ce golden retriever fait le coupable devant sa propriétaire
L'armée de Haftar annonce avoir détruit un navire turc transportant des armes - vidéo
Tags:
astéroïde, espace, NASA, ESA, Patrick Michel, Didymos (astéroïde), Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook