Sci-tech
URL courte
0 101
S'abonner

Les nouvelles informations reçues depuis la sonde spatiale européenne Rosetta ont permis aux scientifiques de découvrir l’âge de la comète 67P (Tchourioumov-Guérassimenko). Cette comète est née il y a près de 4,6 milliards d’années.

Les nouveaux résultats de la recherche scientifique poursuivie autour de la comète 67P sont rendus publics dans la revue Astrophysical Journal, sur le site IOP Science. L'âge estimé de la comète montre qu'elle est née à peu près au même moment que le Système solaire.

La découverte de l'âge de la comète, l'histoire de la formation de son noyau, ainsi que les mystères de l'apparition de toutes les planètes existantes, étaient les buts essentiels du lancement de la sonde Rosetta depuis son départ vers la comète en 2004. Actuellement, grâce au travail d'Olivier Mousis de l'Université d'Aix-Marseille et ses collègues, l'âge de la comète est enfin révélé.

Les chercheurs ont également étudié les éléments inclus dans les glaces de la comète, à l'aide des instruments embarqués par Rosetta, et ont ainsi mesuré la température du disque propoplanétaire. Cette information est nécessaire pour comprendre les processus de la naissance du Soleil, de la Terre et d'autres planètes.

Selon les explications des scientifiques, les proportions d'éléments chimiques au sein des glaces et de la vapeur de la comète contiennent les informations sur l'âge et le lieu de naissance d'un objet spatial.

La comète 67P (Tchourioumov-Guérassimenko), surnommée "Tchouri", est une comète périodique du Système solaire, nommée d'après le nom des astronomes soviétiques (aujourd'hui Ukrainiens) Klim Tchourioumov et Svetlana Guérassimenko, qui ont observé ce corps céleste sur un cliché pris par cette dernière le 23 octobre 1969.

Lire aussi:

La Terre prépare sa riposte aux astéroïdes
Des chercheurs découvrent un "jumeau" géant de la Terre
Qu'arrivera-t-il à la Terre dans 4 milliards d'années?
La première photo de la Terre prise en orbite lunaire
Tags:
comète, astronomie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook