Ecoutez Radio Sputnik
    Des scientifiques découvrent quatre systèmes planétaires géants

    Des scientifiques découvrent quatre systèmes planétaires géants

    © REUTERS/ ICRAR
    Sci-tech
    URL courte
    5150

    Une équipe internationale de chercheurs a découvert quatre systèmes planétaires de taille gigantesque. Le rayon de la plus grande étoile identifiée dépasse de huit fois celui du soleil.

    Un groupe d'astronomes du Chili, d'Australie, des États-Unis et de Chine a découvert quatre systèmes planétaires constitués d'une grande étoile et d'une exoplanète géante qui tourne autour de celle-ci, annonce le site arXiv.org, citant les résultats de la recherche.

    Selon cette source, les quatre géants gazeux, nommés HIP8541b, HIP74890b, HIP84056b et HIP95124b, sont 2,4 à 5,5 fois plus lourds que Jupiter, géant gazeux de notre système solaire, et tournent autour de leurs étoiles (HIP8541, HIP74890, HIP84056 et HIP95124 respectivement) sur des périodes de deux à quatre années terrestres.

    Parmi les quatre exoplanètes découvertes, celle baptisée HIP8541b est la plus grosse: sa masse est 5,5 fois supérieure à celle de Jupiter. Le corps céleste a également la période orbitale la plus longue: 1.560 jours terrestres.

    Le rayon de l'étoile HIP8541, autour de laquelle tourne HIP8541b, dépasse de huit fois celui du soleil, alors que sa masse est quasiment la même. HIP74890b et HIP84056b se ressemblent: les deux étoiles sont 2,4 fois plus lourdes que Jupiter et possèdent des périodes orbitales de 819 et 822 jours.

    Ces systèmes planétaires ont été découverts grâce à l'Observatoire interaméricain du Cerro Tololo, situé au Chili, et à un télescope anglo-australien.

    Lire aussi:

    Les vues incroyables depuis le bord de la Station spatiale internationale
    Washington prêt à réaliser un voyage conjoint sur Mars avec Moscou
    Un astéroïde passera à proximité de la Terre le 8 mars
    Tags:
    science, astronautes, recherche, étoiles, planète, exoplanète, espace
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik