Ecoutez Radio Sputnik
    Un robot de Boston Dynamics

    Google largue ses robots hyper puissants… mais aussi très moches

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    Sci-tech
    URL courte
    17418
    S'abonner

    La société Google a-t-elle eu peur où y a-t-il d'autres raisons plus importantes qui justifient la vente de ces machines supersophistiquées qui ressemblent à des êtres humains?

    En 2013, la société Google a acheté l'entreprise Boston Dynamics qui produisait des créatures robotiques fascinantes et également connues pour leur physique "peu attirant".

    Le 17 mars, on apprenait que le holding Alphabet, créé en 2015 comme un conglomérat de sociétés auparavant détenues par la société Google, avait pris la décision de vendre le producteur des monstres mécaniques. Parmi les acheteurs potentiels figureraient notamment Toyota et Amazon, précise le Bloomberg.

    Pourquoi a-t-on décidé de mettre en vente Boston Dynamics?

    Au départ, il semblait que Google et Boston Dynamics allaient changer complètement l'univers de la robotique. Cependant, il s'est avéré par la suite que le holding Alphabet, préoccupé de générer des dividendes palpables, en est arrivé à la conclusion que Boston Dynamics n'était pas en mesure de créer un produit commercialisable dans un avenir plus ou moins rapproché. Ainsi, l'offre de Boston Dynamics ne correspondait pas à la demande du marché actuel de la robotique.

    Et si les robots de Boston Dynamics étaient si moches que Google a tout simplement eu peur d'avoir à les endosser? C'est là l'hypothèse qu'a émise, un peu à la blague, la plateforme informatique TechCrunch.

    Boston Dynamics est une petite société privée américaine dont le siège se trouve à Waltham dans le Massachusetts. Elle œuvre principalement dans la conception de robots qui se déplacent et manœuvrent comme des êtres humains.

    Lire aussi:

    Le robot super réaliste Sophia menace de détruire l'humanité
    Un chien agité par un robot à quatre pattes
    Un robot-viticulteur créé en Italie
    Zuckerberg souhaite créer un robot pour gérer sa maison
    Tags:
    marchés, robot, Alphabet, Boston Dynamics, Google, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik