Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech
    URL courte
    19411

    Le satellite sera prochainement mis en orbite par les membres de l’équipage de la Station spatiale internationale (ISS).

    Le premier nanosatellite russe imprimé en 3D à l'Université polytechnique de Tomsk (Sibérie occidentale) se trouve à bord du vaisseau de transport russe Progress MS-02 lancé jeudi soir depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, a annoncé l'administration de la région russe de Tomsk.

    "Le satellite Tomsk-TPU-120 est destiné à tester les nouvelles technologies dans le domaine des matériaux spatiaux (…).Le satellite transmettra un message de félicitation en 11 langues aux habitants de la Terre à l'occasion du 120e anniversaire de l'Université de Tomsk qui sera célébré en mai prochain", a indiqué l'administration régionale.

    Le satellite sera mis en orbite par les membres de l'équipage de la Station spatiale internationale (ISS) que le cargo Progress MS-02 doit rejoindre samedi soir. Le Progress s'arrimera au module de service Zvezda de l'ISS à 18h01 UTC (20h01 heure de Paris).

    Le lanceur Soyouz 2.1a acec le vaisseau de transport russe Progress MS-02, le deuxième cargo modernisé de la série Progress-MS, a décollé jeudi soir depuis le cosmodrome de Baïkonour. Conçus par la société de construction spatiale russe RKK Energuia, les vaisseaux de cette série serviront de base pour la création d'un cargo habité de nouvelle génération.

    Lire aussi:

    Le cargo russe Progress M-28M quitte l'ISS à destination du Pacifique
    Le cargo russe Progress relève l'orbite de l'ISS
    ISS: les cosmonautes mettent en orbite un nanosatellite
    Tags:
    impression 3D, satellite, espace, Baïkonour, Soyouz-2.1a, Progress MS-02, Progress-MS (cargo), Tomsk-TPU-120, ISS, Université polytechnique de Tomsk, Tomsk, Sibérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik