Ecoutez Radio Sputnik
    La Chine en quête d'exoplanètes habitables

    La Chine en quête d'exoplanètes habitables

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    Sci-tech
    URL courte
    2152

    Un nouveau télescope chinois installé au Pôle Sud est destiné à rechercher des exoplanètes habitables dans l'hémisphère sud de la voûte céleste.

    Pékin a installé le 6 avril un puissant télescope baptisé BSST à sa station polaire Zhongshan située en Antarctique, rapporte jeudi l'agence China News Service citant une source au sein de l'Institut d'optique astronomique et de technologies de Nankin (NIAOT).

    Le télescope BSST (Antarctic Bright Star Survey Telescope) a déjà précisé la position des étoiles dans la constellation de Toucan (hémisphère sud).

    A l'heure actuelle, quatre stations scientifiques chinoises fonctionnent au Pôle Sud: Changcheng ("Grande muraille"), Zhongshan, Kunlun et Taishan. La station de Taishan est la plus récente et a été mise en service en 2014 après des travaux de construction de seulement 45 jours. La première expédition scientifique chinoise au Pôle Sud remonte à 1984.

    Le brise-glace chinois Xue Long ("Dragon des neiges") a terminé fin février son deuxième voyage autour de l'Antarctique en parcourant plus de 18.000 milles nautiques (plus de 33.000 km). Cette mission a permis aux chercheurs chinois d'étudier le site qui pourrait accueillir la cinquième station scientifique chinoise au Pôle Sud. Cette station occupera moins de 5 km² dans la baie de Terra Nova, en mer de Ross.

    Lire aussi:

    La Chine construit le plus grand télescope du monde
    Chine: près de 10.000 déplacés pour faire place à un télescope spatial géant
    L'Antarctique, continent découvert par les Russes
    Tags:
    station polaire, exoplanète, télescope, espace, télescope BSST (Antarctic Bright Star Survey Telescope), Institut d'optique astronomique et de technologies de Nankin (NIAOT), Antarctique, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik