Sci-tech
URL courte
11214
S'abonner

Une comète artificielle a permis de détecter la production d'un sucre constituant l'un des composants centraux de l'ADN.

Le ribose, un sucre à la base du matériel génétique, la structure de l'ADN, a été détecté dans une micro-comète artificielle. Une chose ordinaire? Pas du tout! Il s'agit d'un sucre nécessaire à l'apparition de la vie qui a pu se former dans les glaces cométaires, selon une équipe de chercheurs de l'Institut de chimie de Nice (Université Nice Sophia Antipolis/CNRS).

Le ribose n'a encore jamais été détecté dans des météorites ou dans des glaces cométaires. Cette étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Science, constitue une étape importante dans la compréhension de l'émergence de la vie sur Terre.

​Il est très difficile de former du ribose sur Terre dans les conditions qui étaient présentes dans sa jeunesse. Ce sucre est donc peut-être arrivé depuis l'espace grâce aux météorites et aux comètes.

Les grains de poussière enrobés de glace constituent la matière première des comètes. En simulant l'évolution qu'ils subissent dans l'espace interstellaire, les scientifiques ont démontré que différents sucres, y compris le ribose, sont naturellement produits.

Lors de l'expérience en question, les chercheurs ont créé une comète de laboratoire et simulé donc les conditions de l'espace sur Terre. Dans une chambre à vide avec des températures très négatives (- 200°C), ils ont placé un mélange d'eau, de méthane et d'ammoniac. Ils les ont bombardés avec des rayons UV, imitant le rayonnement solaire, ce qui a provoqué des réactions chimiques. Ils ont par la suite placé l'échantillon à température ambiante, pour imiter les conditions dans lesquelles les comètes tombent lorsqu'elles se rapprochent du Soleil.

A la fin de l'expérience, du ribose a été détecté dans l'échantillon. Ce qui signifie que le sucre pourrait apparaître dans l'espace. La Terre, elle, pourrait être "ensemencée" par des comètes ou astéroïdes contenant les briques de base nécessaires à la construction de premières molécules formant la vie sur la planète. 

Lire aussi:

La comète "Tchouri" a l’âge du Soleil
Une comète contenant de l’alcool "grise" les astronomes
Les physiciens estiment possible la capture de l’information d’un trou noir
Rosetta confirme la présence d'oxygène sur la comète "Tchouri"
Tags:
ADN, science, comète, espace, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook