Sci-tech
URL courte
1113
S'abonner

Une protéine qu'on trouve dans les algues vertes permet de produire des hydrocarbures.

L'algue Botryococcus braunii est remarquable par sa capacité à produire et à stocker une huile de très bonne qualité qui pourrait être utilisée pour produire des hydrocarbures, rapportent des chercheurs dans la revue Nature.

​Les scientifiques ont détecté dans cette algue une protéine qui est à l'origine de cette capacité unique. Il y a 500 millions d'années, elle participait déjà — avec d'autres organismes — à la constitution des gisements actuels de pétrole.

Cette découverte présente un grand intérêt pour l'industrie pétrolière. En effet, au lieu d'épuiser les sous-sols en extrayant du pétrole ou bien d'occuper des sols fertiles dans le but de fabriquer des agrocarburants, aux dépens des cultures destinées à l'alimentation des hommes, il vaut mieux se tourner vers les algues qui peuvent elles aussi être une source de biocarburant.

​Les Botryococcus braunii sont répandues à travers la planète, on en trouve dans des eaux de différentes températures. L'huile qu'elles produisent peut être brûlée à la place du pétrole ou d'autres hydrocarbures. Le problème est que les algues en produisent en petites quantités. Les chercheurs souhaiteraient donc trouver un mécanisme naturel qui leur permettrait de générer cette matière.

L'étude a permis d'établir que la quantité d'hydrocarbures produits est réglée par l'enzyme nommé lycopaoctaene synthase. Il est donc possible d'augmenter la production de biocarburant en le "greffant" à d'autres plantes, comme le tabac, ou d'autres algues.

Lire aussi:

Titan, un paradis pour les compagnies pétrolières
Une agence américaine prépare des OGM pour "terraformer" Mars
Pétrole: vers un gel de la production?
Tags:
science, hydrocarbures
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook