Ecoutez Radio Sputnik
    L'homme de Neandertal

    Mariage voué à l’échec: quand une Cromagnonne rencontre un Néandertalien

    © Photo. Capture d'écran. YouTube
    Sci-tech
    URL courte
    33173

    Après avoir minutieusement étudié le chromosome Y de l’homme de Neandertal, des chercheurs de l’université Stanford (Californie) et de l’institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste (Leipzig) sont parvenus à la conclusion que les femmes de Cro-Magnon n’étaient pas capables de concevoir un enfant mâle avec les hommes de Neandertal.

    Les résultats de la recherche en question ont été publiés dans la revue scientifique The American Journal of Human Genetics. En voici un aperçu détaillé.

    Les différences détectées au niveau du code génétique, relèvent les chercheurs en guise de préambule, mettent en évidence l'incompatibilité entre les deux espèces, dont l'évolution commune avait bifurqué il y a environ 600 ans.

    Notons au passage que la recherche menée par les paléoanthropologues est unique en son genre. Jusqu'alors, les scientifiques ne se penchaient que sur le chromosome X de l'homme de Neandertal en analysant certaines séquences génétiques qui se transmettaient de la mère aux enfants quel que soit leur sexe, tandis que le chromosome Y, propre aux individus mâles, était étudié de façon très sommaire, voire ignoré complètement.

    Ainsi, grâce à cette nouvelle analyse ultrasophistiquée, les scientifiques sont désormais en mesure d'estimer que toute liaison sexuelle entre une femme de Cro-Magnon et un homme de Neandertal se serait terminée par une fausse couche au cas où deux chromosomes de types différents (X et Y) se seraient croisés, les codes génétiques de deux espèces n'étant pas compatibles.

    Or, le chromosome Y de l'homme de Neandertal était susceptible de transmettre de génération en génération des mutations affectant le système immunitaire du fœtus hybride, qui le rendaient non viable et provoquaient inévitablement une fausse couche.

    "C'est une théorie plausible pour expliquer pourquoi le code génétique des hommes modernes ne possède pas de séquences propres au chromosome Y de l'homme de Neandertal", soulignent les paléoantropologues.

    Et de conclure: "Cette incompatibilité génétique avait sans aucun doute un impact considérable sur l'évolution des deux espèces: elle aurait favorisé l'isolement génétique des deux populations et en fin de compte, aurait accéléré l'extinction massive des hommes de Neandertal à l'échelle mondiale".

    Lire aussi:

    Un dessin trouvé à Gibraltar chamboule la perception de l’homme de Néandertal
    L’homme de Cro-Magnon aux prises avec des reptiles géants?
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    homme de Neandertal, homme de Cro-Magnon, paléoantropologie, préhistoire, science, Leipzig, Californie, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik