Sci-tech
URL courte
2196
S'abonner

Les chercheurs de Göteborg (Suède) ont découvert le gène responsable des accidents vasculaires cérébraux FoxF2.

D'après les spécialistes, tout le monde possède ce gène, mais il se manifeste différemment. L'étude a été publié dans la revue réputée Lancet Neurology.

"D'après les résultats de l'étude, c'est le gène Fox F2 qui est responsable du risque élevé de subir un accident vasculaire cérébral", a dit le professeur de l'Institut de chimie et de biologie moléculaire de l'Université de Göteborg Peter Carlsson.

"Chaque personne subira un accident vasculaire cérébrale si elle vit assez longtemps. Et maintenant nous avons la possibilité d'expliquer pourquoi certains sont victimes d'AVC plus tôt que les autres", a déclaré Peter Carlsson.

Selon lui, la découverte constitue une véritable percée. A l'avenir, ses résultats permettront d'élaborer des mesures médicales de prévention, par exemple en réduisant la pression sanguine des malades appartenant à des groupes à risque.

"Si tu sais que tu es dans le groupe à risque, il sera plus facile de changer de mode de vie, par exemple, de commencer à pratiquer le sport ou d'arrêter de fumer", a précisé Peter Carlsson.

En plus, grâce à la découverte, qui a impliqué les données génétiques de plus de 150.000 personnes, les chercheurs pourraient commencer à élaborer un remède chargé de renforcer les vaisseaux du cerveau.

Les spécialistes ont déclaré que pour la prochaine phase de l'étude, il était prévu de surveiller les changements génétiques afin de déterminer les malades en danger.

Lire aussi:

La régénération des organes est-elle possible chez l’homme?
Des organismes vivants découverts sous les profondeurs marines
Un réseau social destiné aux personnes paralysées verra le jour en Russie
Qui blâmer pour vos échecs? Les cellules nerveuses!
Tags:
étude, malades, découverte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook