Sci-tech
URL courte
Technologies Made in Russia (160)
1141
S'abonner

L'Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI) est le premier établissement russe à lancer un programme de master management de technologies nucléaires conforme aux standards de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

La Russie s'apprête à lancer un programme de master en management de technologies nucléaires conforme aux standards actuels de l'AIEA. Les cours débuteront à l'Université nationale de recherche nucléaire MEPhI dès la rentrée prochaine, le 1er septembre 2016: le dépôt des candidatures a déjà commencé et prendra fin au mois d'août.

Mikhaïl Strikhanov, recteur de l'université, et Nikolaï Gueraskine, chef du Centre d'éducation en ingénierie et en physique, ont signé un accord avec l'AIEA selon lequel MEPhI s'est vu octroyer le statut de membre officiel de l'Académie de gestion nucléaire auprès de l'AIEA (INMA).

D'après Mikhaïl Tchoudakov, directeur général adjoint de l'AEIA et ancien étudiant de MEPhI, le cadre éducatif de cette académie a été déjà fixé: "Les experts de l'AIEA examinent les universités qui déposent des requêtes afin de rejoindre l'académie des connaissances nucléaires". Il estime que c'est nécessaire pour "former de manière unifiée des experts de haut niveau ayant des compétences appropriées dans le domaine des technologies nucléaires".

MEPhI est le deuxième établissement à adhérer à ce processus après l'Université de Manchester (Royaume-Uni). Il sera suivi par l'Université de Tokyo, souligne Mikhaïl Tchoudakov.

D'après lui, "le maintien d'un niveau élevé de sécurité dans le secteur nucléaire dépend de décisions intelligentes et d'une gestion efficace des processus qui sont au centre de l'attention de l'INMA".

Dossier:
Technologies Made in Russia (160)

Lire aussi:

Le "terrorisme nucléaire" doit être pris au sérieux, selon l'AIEA
L'AIEA publie son rapport final sur le nucléaire iranien
AIEA: feu vert à la levée progressive des sanctions contre l’Iran
Publication de rapport de l'AIEA: l'Iran s'attend à une levée des sanctions
Président iranien: l'AIEA doit respecter les limites de ses fonctions
Tags:
technologies russes, programme, nucléaire, Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI), Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook