Sci-tech
URL courte
38471
S'abonner

Le premier tir spatial depuis le site extrême-oriental est en préparation à Vostotchny.

Le lanceur Soyouz 2.1a, qui sera le premier à décoller depuis le nouveau cosmodrome de Vostotchny (Extrême-Orient) a été installé sur un pas de tir, a annoncé le holding spatial russe Roskosmos.

Le tir inaugural est programmé pour le 27 avril. Les spécialistes du cosmodrome poursuivent les essais du lanceur et de son bloc d'accélération Volga.

Le Soyouz 2.1a mettra en orbite trois satellites – Lomonossov, Aïst-2D et SamSat-218.

Le premier cosmodrome russe Vostotchny
© Sputnik . Sergei Mamontov

Conçu par l'Université Lomonossov de Moscou, le satellite Lomonossov est destiné à observer les sursauts gamma, les rayons cosmiques à haute énergie, les phénomènes lumineux transitoires (des éclairs lumineux visibles en haute atmosphère et accompagnant les orages) et à réaliser des expériences scientifiques consacrées à la magnétosphère terrestre.

Aïst-2D est un satellite de télédétection à haute résolution.

Le nanosatellite SamSat-218 a été créé par l'Université aérospatiale de Samara. Sa mission consiste à tester les algorithmes d'orientation des petits satellites.

​Situé non loin de la ville de Tsiolkovski (ex-Ouglegorsk), dans la région de l'Amour, le site spatial de Vostotchny sera le premier cosmodrome civil russe construit sur le territoire national. Il permettra à Moscou d'avoir un accès indépendant à l'espace.

​La Russie envisage d'effectuer sept ou huit tirs spatiaux par an depuis Vostotchny. Le premier lancement d'un vaisseau spatial habité vers la Station spatiale internationale (ISS) depuis Vostotchny aura lieu d'ici 2023.

Cosmodrome russe Vostotchny
Cosmodrome russe Vostotchny

Lire aussi:

Russie: la construction du cosmodrome Vostotchny touche à sa fin
Poutine visite le chantier du cosmodrome Vostotchny
Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Tags:
lancement, lanceur, satellite, cosmodrome Vostotchny, SamSat-218, Lomonossov (satellite), Aïst-2D, Soyouz-2.1a, Ouglegorsk (Extrême-Orient russe), Extrême-Orient, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook