Ecoutez Radio Sputnik
    Le Canon de la médecine (Kitab Al Qanûn fi Al-Tibb) d'Avicenne

    L'explosion d'une supernova décrite par Avicenne

    © Sputnik. В. Ковреин
    Sci-tech
    URL courte
    426124555

    Des chercheurs allemands ont découvert un écrit d'Avicenne (Ibn Sina) dans lequel le scientifique et philosophe médiéval persan évoque un phénomène actuellement connu sous le nom d'explosion d'une supernova.

    Un bref rapport d'observation de l'étoile SN 1006 est présenté dans Le Livre de la guérison (Kitâb al-Shifâ) rédigé par Avicenne en arabe et consacré à la logique, à la métaphysique et aux sciences exactes. Selon les chercheurs qui ont découvert cet écrit, il ne fait aucun doute qu'il s'agit de l'explosion de supernova survenue le 1er mai 1006 dans la constellation du Loup, indique un document mis en ligne sur le site arXiv.org.

    L'amas d'étoiles
    © NASA. ESA, Jesús Maíz Apellániz
    Ce phénomène a également été décrit par des astronomes arabes et chinois, ce qui est bien connu des scientifiques contemporains. Les restes de la supernova constituent actuellement la source radio PKS 1459-41 découverte en 1960 par l'observatoire australien de Parkes. Selon les chercheurs, le diamètre du nuage interstellaire qui s'est formé suite à l'explosion et qui se propage à une vitesse de 9.000 kilomètres/seconde (3% de la vitesse de la lumière) atteint 60 années-lumière.

    Avicenne figure parmi les savants les plus influents du monde islamique médiéval. Né le 16 août 980 et mort le 18 juin 1037, il est l'auteur de plus de 450 ouvrages portant sur 29 domaines de la science. Ses principaux écrits traitent de la médecine, de la biologie, de l'éthique et de la religion.

    Lire aussi:

    Des archéologues russes déchiffrent un manuscrit sur beresta découvert à Veliki Novgorod
    Les antiquités irakiennes à la merci de l’Etat islamique
    Restitution des "antiquités volées": l'Egypte prend la tête de la lutte
    Tags:
    description, supernova, écrits, Avicenne (Ibn Sina)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik