Sci-tech
URL courte
11224
S'abonner

Des dents fossiles d'oiseaux qui peuplaient la Terre à l’époque de la disparition des dinosaures ont démontré qu’ils ont survécu à la chute d’un astéroïde grâce à leur faculté à manger des graines de plantes anciennes.

Cette information a été diffusée par le magazine scientifique Current Biology.

"A la fin du crétacé, il y avait un groupe de dinosaures-maniraptora peu examiné. Ces dinausores sont ceux qui se rapprochent le plus des oiseaux contemporains et la plupart d'entre eux ont disparu suite à la chute d'un astéroïde, alors que les ancêtres des oiseaux ont survécu à cette catastrophe. On se demande en quoi consiste la différence entre les oiseaux et les maniraptoriens" a déclaré Derek Larsson de l'Université de Toronto (Canada).

Après avoir analysé les restes de proto-oiseaux ainsi que les dents de différentes espèces de maniraptoriens qui habitaient sur Terre à la fin du crétacé (sur une période de 18 millions d’années), M.Larsson et ses collègues ont trouvé une explication à la subsistance de ces volatiles. 

Au total, les scientifiques sont parvenus à analyser plus de 3.000 dents de différentes espèces de maniraptoriens, y compris de dromæosaures, de troodons et d'autres dinosaures dont les restes ont été découverts autour de la formation de Hell-Creek, située dans le Montana (Etats-Unis). Ils ont également déterminé le rôle écologique de ces animaux.

Selon M.Larsson, l'analyse menée par son équipe se basait sur l’opinion populaire selon laquelle les dinosaures ont commencé à disparaître bien avant la chute d'un asteroïde. Si c'était le cas, la diversité aurait dû baisser de manière progressive avant la catastrophe (65,5 millions d'années).

En réalité, cela n'est pas arrivé. Le nombre et la diversité des maniraptoriens étaient stables jusqu'à la fin de la période du crétacé. Cela veut dire qu'il y a une autre cause à la disparition des dinosaures.

Après avoir classifié les types d'oiseaux qui ont survécu et ceux qui ont disparu, les scientifiques ont trouvé la réponse à cette question. En effet, les ancêtres des oiseaux modernes auraient survécu à la catastrophe grâce à une mutation de leur bec. Débarrassés de leurs dents, ils se seraient mis à consommer des graines de plantes que les autres dinosaures étaient dans l’impossibilité de manger en raison d’une trop grande charge mécanique sur les dents.

Les graines de plantes, contrairement aux feuilles, à l'écorce et aux fruits, peuvent être stockées dans le sol ou sur le sol pendant une longue période, tout en conservant toute leur valeur nutritive. C'est ce qui, selon Larsson et ses collègues, aurait permis aux ancêtres des oiseaux de survivre jusqu’à la renaissance de la flore.

Lire aussi:

Moqué à l'école, ce jeune fan russe des dinosaures devient une star de l'Internet
La disparition des dinosaures, un mystère loin d’être élucidé
Les dinosaures disparus à cause d'un nuage monstrueux?
Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Tags:
dinosaures, étude, science, recherche, Derek Larsson, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik