Sci-tech
URL courte
5123
S'abonner

Des astrophysiciens suédois ont rétréci le cercle des particules susceptibles de composer la matière noire.

Cette mystérieuse matière sombre occupe depuis longtemps les esprits des scientifiques. Mais les astrophysiciens de l'université de Stockholm viennent de faire encore un pas en avant et ont exclu les particules de type "axion" des possibles candidats pour former cette matière, rapporte le journal Physical Review Letters.

Les caractéristiques exactes de la matière noire, une substance hypothétique invoquée pour rendre compte d'observations astrophysiques, ne sont pas encore connues des scientifiques et peuvent varier.

Différentes hypothèses sont explorées sur la composition de cette substance sombre: gaz moléculaire, étoiles mortes, naines brunes en grand nombre, trous noirs, ou même des particules aussi exotiques que les axions. Connue pour sa très faible masse, cette particule est plus légère qu'un millionième d'électron.

Une planète mystèrieuse
© REUTERS / R. Hurt/Caltech/IPAC
Pour leurs observations, les scientifiques ont utilisé le télescope spatial Fermi, destiné à l'étude des rayons gamma de haute énergie émis par les objets célestes. Fermi était censé enregistrer les axions, mais cet instrument extrêmement puissant ne les a pas trouvés. Un tel résultat ne pouvait signifier qu'une chose: les axions ne sont tout simplement pas présents dans la zone étudiée et les recherches doivent être poursuivies.

Lire aussi:

Où vivent les personnes les plus fortunées de la planète?
Le Système solaire s’offre une nouvelle planète!
Mars est-elle une planète de singes et d'œuvres d'art?
Tags:
science, particules, matière noire, espace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook