Sci-tech
URL courte
15238
S'abonner

L'animal qui a décidé de ronger un câble du Grand collisionneur de hadrons (LHC) a bloqué le fonctionnement du plus grand et plus puissant accélérateur de particules du monde.

"Le LHC a connu de meilleures semaines!", se désole le rapport interne au centre européen de recherche nucléaire (CERN).

Dans la nuit de jeudi à vendredi 29 avril, la gigantesque structure de 27 km de long, située à la frontière franco-suisse, s'est arrêtée. La cause de la panne? Un petit animal à fourrure qui a été électrocuté en mordant un câble d'alimentation.

"Des problèmes électriques ont eu lieu, et nous sommes quasiment certains qu'ils ont été causés par un petit animal", a confirmé le porte-parole du CERN Arnaud Marsollier dans une interview à la radio publique américaine NPR.

Il faudra probablement quelques semaines pour relancer les travaux sur le collisionneur, a remarqué M.Marsollier, mais l'équipement n'avait été endommagé et devrait être facilement réparé.

"Quand on démarre, on a plusieurs problèmes à résoudre. Celui de la fouine s'est greffé à cela. Il y a eu un arc électrique, il faut donc réparer le transformateur", a expliqué le porte-parole tout en estimant que l'accélérateur devrait être fonctionnel entre le début du mois et la mi-mai, une fois que tous ces soucis seront réglés.

Ce n'est pas la première fois que l'accélérateur est "attaqué" par des petits animaux. Ainsi, en 2009, le LHC a été victime d'une baguette lâché par un oiseau. "Nous sommes dans la campagne, et bien entendu il y a des animaux sauvages partout", rappelle le porte-parole.

En 2012, le CERN a annoncé avoir découvert le boson de Higgs, une particule instable faisant partie du mécanisme qui donne leur masse aux autres particules de l'Univers et dont l'existence n'avait jusqu'alors jamais été prouvée. Des physiciens, techniciens et ingénieurs de plus de 80 pays, dont la Russie, participent aux expériences du LHC.

Cependant, on ne sait pas encore si les animaux se sont ligués pour empêcher l'humanité de percer les secrets de l'Univers.

Lire aussi:

CERN: des "affrontements" entre LGBT et chercheurs homophobes
Le CERN sur le point d'annoncer le lancement d'une "physique de demain"
Le collisionneur NICA propulsera la Russie au sommet de la physique des hautes énergies
Tags:
Grand collisionneur de hadrons (LHC), Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), France, Suisse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook