Sci-tech
URL courte
10275
S'abonner

Après avoir étudié les traces de 12 éruptions du supervolcan du parc national de Yellowstone (Etats-Unis), des chercheurs britanniques affirment qu'elles ont été beaucoup plus fortes que ce qu'on imaginait.

Selon une étude, menée par des chercheurs de l’Université de Leicester, les éruptions du supervolcan de Yellowstone qui ont eu lieu il y a 8 à 12 millions d’années auraient été bien plus importantes que toutes celles qui se sont produites dans cette région. En tout, il y en a eu 12 et, même si on pensait qu’il y en avait eu au moins deux fois plus, elles ont été beaucoup plus violentes que ce qui a pu être annoncé.

​Les scientifiques ont observé que le volume des matériaux éjectés pendant l’une des éruptions, qui a eu lieu il y a plus de 8 millions d’années, a été tellement colossal qu’il représentait la taille du lac Ontario, qui s’étend sur 18.529 km². Sur l’échelle VEI, c’est-à-dire l’indice d’explosivité volcanique qui va de 0 pour les éruptions non-explosives à 8, celle-ci se situe à 8.6. C'est donc énorme. 

​​Toutefois, on peut dormir tranquille, la dernière coulée de lave sur le supervolcan de Yellowstone ayant eu lieu il y a 77.000 ans.

​"Malgré les annonces alarmistes  de conséquences catastrophiques d'une éruption du supervolcan, nous affirmons qu'elle est impossible, l'épicentre du volcan s'étant déplacé sous l'épaisse lithosphère nord-américaine. Cela veut dire que pour se réveiller, le volcan aura besoin de beaucoup plus de chaleur et d'énergie que quand il se trouvait sous la couche mince et poreuse du plateau de la Snake River", indique Bob Smith de l'Université de Utah, qui étudie la géodynamique du supervolcan Yellowstone depuis 60 ans.

Un supervolcan est un volcan qui produit les éruptions les plus violentes et dont les explosions sont assez intenses pour avoir de graves conséquences sur un continent. Ses effets peuvent même être dangereux pour le climat et la vie sur notre planète.

Lire aussi:

Indonésie: 200.000 personnes évacuées en raison d'une éruption volcanique
Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, plus de 10 morts et 100 blessés - images
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24 h depuis fin avril
Tags:
sismologie, volcan, éruption, parc national de Yellowstone, USGS (institut de veille géologique américain), Université de Leicester, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook