Sci-tech
URL courte
Réchauffement climatique (77)
26316
S'abonner

Le réchauffement climatique vous effraie ? Pas de panique ! Un nouveau projet, nommé "parasol spatial", est censé résoudre ce problème une fois pour toutes. Du moins, c’est ce qu’estiment les chercheurs...

Depuis des années, voire des décennies, l'humanité cherche tant bien que mal à ralentir ce compte à rebours fatidique, dont le nom est "réchauffement climatique". Les think tanks du monde entier se creusent la tête pour dénicher une solution efficace et, ce qui n'est pas moins important, réalisable à court terme.

Mais dites donc, c'est un défi impossible à relever et l'humanité ne fait que reporter sa mort de quelques années, répètent à l'unisson les sceptiques. Il est grand temps que ces esprits grognons mettent un bémol à leurs discours apocalyptiques, car le remède semble enfin trouvé.

Aussi insensé que cela puisse paraître, l'humanité sera sauvée par un parasol géant, assurent les chercheurs. Ce dispositif, dûment installé, permettrait de réduire considérablement le taux de chaleur que reçoit la surface de notre planète, jusqu'alors exposée à tous les vents. Une fois refroidie, la Terre "se remettrait" assez rapidement du coup de soleil, dont la gravité est difficile à estimer.

"Le parasol spatial", comme l'ont baptisé les scientifiques, serait installé à 1.5 millions de kilomètres de notre planète, dans la zone où les centres de gravité des deux corps célestes, la Terre et le Soleil, se tiennent en équilibre.

Ce dispositif, un peu banal de prime abord, a déjà obtenu l'approbation de la Royal Society, de la NASA (Agence spatiale américaine) et du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

Dossier:
Réchauffement climatique (77)

Lire aussi:

Le réchauffement climatique serait fatal aux vignobles français
Un personnage des Angry Birds nouvel envoyé de l'Onu pour l'action climatique
Réchauffement climatique: conséquences catastrophiques pour les USA
Tags:
parasol spatial, réchauffement climatique, écologie, Soleil, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook