Sci-tech
URL courte
9126
S'abonner

Le géant Internet Google a obtenu les données de 1,6 million de patients d'un des départements du ministère britannique de la Santé.

Les dossiers médicaux seront utilisés pour les recherches qui seront à la base d'une application permettant de diagnostiquer et détecter des maladies, rappporte le site New Scientist.

Parmi les données transférées à Google, il y a l'historique des visites de patients et leurs noms et prénoms, affirment plusieurs médias. La société britannique se dit préoccupée par le fait que ces données peuvent être indûment utilisées. 

Sam Smith, coordinateur du groupe MedConfidential, qui mène une campagne ayant pour but la protection des données personnelles des patients, a commenté cette situation.

"C'est un très riche ensemble de données. La question est de savoir pourquoi Google veut les obtenir", a-t-il dit.

"Ces données doivent initialement être privées, le ministère a dû demander l'autorisation pour les publier. L'option qui permet aux patients de refuser l'utilisation de ces données n'est pas suffisante", estime un des utilisateurs de Twitter.

Lire aussi:

Pour Google, l'époque des smartphones est bientôt révolue
Quand le poisson d'avril de Google tourne au vinaigre...
Quand une erreur de Google Maps fait démolir votre maison
Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Tags:
données personnelles, informatique, Internet, MedConfidential, ministère britannique de la Santé, Google, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook