Sci-tech
URL courte
2100
S'abonner

L'institut Karolinska (Suède) a lancé des essais d’un médicament qui pourrait aider les hommes enclins à la pédophilie à annihiler cette attirance sexuelle déviante.

60 bénévoles, qui se disent attiré par les enfants, mais n'ont pas commis de crimes et veulent se débarrasser de ces penchants néfastes, participeront à l'expérience, rapporte The Daily Mail.

Le médicament Degarelix a été utilisé pour soigner le cancer de la prostate. Il ralentit la production de testostérone et abaisse la libido. Selon le dirigeant du groupe des chercheurs, le psychiatre Christopher Rahm, la production de testostérone est un des éléments pouvant expliquer la pédophilie, car cette hormone réduit l'autocontrôle et l'empathie. 

Au cours de l'expérience, la moitié des participants se feront injectés ce produit. Au bout de trois jours, le médicament ralentira la production de testostérone. L'effet de Degarelix se poursuivra pendant trois mois. Les autres participants à l’expérience prendront un placebo. Au cours de cette période les médecins examineront et compareront l’évolution des représentants des deux groupes.

Pour réaliser cette étude, les scientifiques ont dû recourir au crowdfunding, car ni l'Etat ni les fondations privées n'ont soutenu le projet.

Lire aussi:

Mercure a rendez-vous avec le Soleil, sous les yeux des Terriens
Tombeau de Néfertiti dans celui de Toutankhamon? Le débat s'enlise
Soyez tranquilles, il n'y a aucun lien entre les portables et le cancer du cerveau
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Tags:
médicaments, médecine, pédophilie, Degarelix, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook