Sci-tech
URL courte
38931
S'abonner

Des experts US ont révélé la mission supposée de la navette de reconnaissance suborbitale Boeing X-37.

La mini-navette américaine sans équipage Boeing X-37, en orbite depuis près d'un an dans le cadre de la mission X-37B Orbital Test Vehicle (OTV), aurait pour mission de tester les méthodes de destruction des satellites, estiment des experts américains cités par la revue Space.com.

Le Pentagone envisagerait notamment de vérifier si la destruction de satellites par une navette sans équipage est moins onéreuse que l'utilisation de fusées.

L'US Air Force n'a jamais dévoilé toutes les missions du drone suborbital Boeing X-37. Selon la version officielle, il permettra à l'armée américaine et à la NASA de tester un moteur ionique et d'étudier l'influence de l'environnement spatial sur les nouveaux matériaux dans le cadre du projet METIS (Materials Exposure and Technology Innovation in Space).

La navette Boeing X-37, qui ressemble en apparence aux navettes américaines du programme Space Shuttle, a été mise en orbite le 20 mai 2015 par le lanceur Atlas V doté de moteurs russes. Le même lanceur a placé en orbite dix satellites CubeSat dont le nanosatellite LightSail de l'association Planetary Society destiné à tester l'utilisation d'une voile solaire dans l'espace.

Boeing X-37, un engin de taille réduite pesant moins de 6 tonnes et doté d'une soute cargo, est capable d'atteindre son orbite et d'atterrir selon le même schéma que les navettes spatiales de la série Space Shuttle. Il est long de 8,83 m, soit quatre fois moins que les navettes retirées du service en 2011. L'envergure de ses ailes est de 4,6 m.

La NASA et le groupe Boeing collaborent sur le projet de mini-navette X-37B depuis 1999. Initialement, cette navette devait servir à réparer les satellites évoluant à 700 km d'altitude. Mais en 2004, le projet a été classé secret et remis à l'agence en charge des projets de recherche avancés DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency). 

L'US Air Force disposerait de deux Boeing X-37 qui ont effectué au total trois vols entre 2010 et 2012. Le vol le plus long, entamé en décembre 2012, a duré 675 jours.

Lire aussi:

Guerres futures : l'espace et l'hypersonique au cœur des enjeux de puissance
Navette spatiale sans équipage: le Pentagone élargit sa présence dans l'Espace
Un garde-pêche roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
drone, navette spatiale, espace, X-37B, DARPA, Pentagone, US Air Force, Boeing, NASA, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook