Sci-tech
URL courte
184
S'abonner

Lors de la préparation d’une exposition, des chercheurs du Fitzwilliam Museum (université de Cambridge) ont retrouvé un embryon momifié, le plus "jeune" en son genre, dans l’un des sarcophages de la collection d’art égyptien.

Le sarcophage en question, daté entre 664 et 526 ans avant notre ère, fut retrouvé à Gizeh en 1907.

Long d'à peine 44 centimètres, il contient le corps momifié d'un embryon, que les chercheurs avaient pris par erreur pour les viscères d'un homme adulte, écrit le site Live Science.

L'âge du fœtus, retrouvé grâce à des analyses radiographique et tomographique, est estimé à entre 16 et 18 semaines. Selon toute vraisemblance, sa mère aurait fait une fausse couche, dont les causes restent à préciser.

D'après les scientifiques, le fœtus momifié aurait eu une grande importance pour les Égyptiens, la surface du sarcophage étant entièrement couverte de symboles gravés.

Lire aussi:

Un navire de plus de 4.500 ans découvert en Égypte
L'histoire du maquillage de l’Égypte antique à nos jours en six minutes
Des tatouages d'animaux et de fleurs couvrent le corps d'une momie égyptienne
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Tags:
foetus, sarcophage, momie, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook