Ecoutez Radio Sputnik
    Grotte de Bruniquel

    Les Néandertaliens savaient donc construire?

    © REUTERS/ Etienne FABRE - SSAC
    Sci-tech
    URL courte
    11957160

    Des chercheurs français ont découvert des structures datées d’environ 176.500 ans dans une grotte de Bruniquel, petite bourgade non loin de Toulouse. Il s'agit sans doute des premières constructions de l’histoire de l’humanité, réalisées par des Néandertaliens.

    Près de 140 millénaires avant l’Homme moderne, les premiers représentants européens de Néandertal exploraient déjà les grottes profondes, y construisaient des structures complexes et entretenaient des feux, a confié aux journalistes le professeur de préhistoire de l’Université de Bordeaux Jacques Jaubert. 

    Selon le savant, les structures découvertes dans la grotte de Bruniquel intriguent beaucoup les chercheurs. 

    On y a notamment découvert, sur 30 mètres carrés environ, des morceaux de stalagmites arrachés et disposés en forme de cercle. La plupart couchés horizontalement, superposés, d’autres soutenant cet ensemble qui forme comme un barrage. 

    Les scientifiques supposent que l’homme de Néandertal s'aventurait dans le monde souterrain à l’aide de torches pour y installer de mystérieuses et savantes structures de stalagmites. 

    La présence de ce savant montage de stalagmites à 335 mètres de l’entrée de la grotte, dans une obscurité absolue, suppose que Néandertal maniait les torches en sous-sol bien avant l’homme moderne.  

    "Les visiteurs préhistoriques de la grotte ont arraché des stalagmites, les ont basculées, sectionnées, fragmentées, tronçonnées voire même calibrées pour les disposer de manière circulaire ou les entasser dans les parties centrales de la structure, selon un plan qui était certainement prédéterminé", lit-on dans une étude des chercheurs publiée dans la revue britannique Nature. 

    Cet anneau de stalagmites a l’air bien organisé, et les scientifiques sont certains que les "bâtisseurs" avaient certainement un "objectif en amont", mais il est impossible de le déterminer à l’heure actuelle. 

    Les constructions de Bruniquel, qui viennent d’être datées d’environ 176.500 ans, sont certainement parmi les premières de l’histoire de l’humanité, aucune autre structure de stalagmites de cette ampleur n’étant connue à ce jour. 

    La conclusion s'impose d'elle-même: les Néandertaliens étaient des explorateurs et des bâtisseurs.

    Lire aussi:

    Les grottes de Sablino, un lieu dont on ne revient pas
    Les Néandertaliens ne formaient pas de liens sociaux
    Les lapins « coupables » de la disparition des Néandertaliens
    Tags:
    grotte, Néandertaliens, découverte, chercheurs, Université de Bordeaux, Jacques Jaubert, Bruniquel, Bordeaux, Toulouse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik