Ecoutez Radio Sputnik
    Mer

    Les ruines de l'"Atlantide africaine" découvertes près de Zanzibar?

    © Flickr/ Dominic Alves
    Sci-tech
    URL courte
    0 102
    S'abonner

    Des ruines, qui pourraient être les restes de l'ancienne ville de Rhapta, ont été découvertes près d'une des îles de l'archipel de Zanzibar.

    L'existence de Rhapta a été attestée par Ptolémée dans sa "Géographie" (vers 150 après Jésus-Christ). Il la considérait comme la première grande ville d'Afrique et un centre important du commerce des écailles et des armes métalliques.

    Considérée comme la ville la plus riche de l'Afrique, elle a disparu il y a 1.600 ans. On sait  qu'elle se trouvait quelque part près des côtes de la Tanzanie.

    Des éperons étranges, aperçus pour la première fois en 2013, pourraient constituer les ruines de Rhapta. Le fait qu'il s'agisse bien Rhapta n'a pas encore été confirmé car les recherches à ce sujet ne sont pas achevées. Cependant, les premiers résultats sont positifs.

    Les habitants locaux considèrent ces ruines comme les "bâtiments d'une ancienne ville, fondée par les Portugais", rapporte Bloomberg.

    Les visiteurs peuvent eux-mêmes essayer de trouver des traces de l'ancienne ville et même profiter d'une villa de luxe, située dans un camp. Cependant, un tel hébergement coûte 10 000 $ par nuit.


    Lire aussi:

    Les Néandertaliens savaient donc construire?
    Les Carthaginois avaient-ils des racines européennes?
    A Bruniquel, une grotte redéfinit l'homme de Néandertal… et bien plus
    Tags:
    archéologie, science, découverte, Tanzanie, Afrique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik