Ecoutez Radio Sputnik
    Des peintures rupestres

    Des peintures rupestres datant de plus de 12.000 ans découvertes en Espagne

    © Flickr/ Heribert Bechen
    Sci-tech
    URL courte
    2171
    S'abonner

    Des archéologues ont découvert un important ensemble de peintures préhistoriques ayant plus de 12.000 ans au Pays basque espagnol, ont annoncé mardi les autorités locales.

    Les gravures et peintures, découvertes à environ 50 kilomètres de Bilbao dans la grotte d'Atxurra, à 300 mètres de profondeur, représentent en majorité des animaux, notamment des chevaux, des bisons, des chèvres et des cerfs.

    "Aujourd'hui, Atxurra peut être considérée comme la grotte avec le plus grand nombre de gravures du Pays basque", a affirmé lors d'une conférence de presse Lorea Bilbao, responsable de la culture de la province de Biscaye, où se trouve le site.

    Les archéologues ont estimé le nombre de peintures représentant des animaux à au moins 70, s'étendant sur "environ 100 mètres", selon l'exécutif provincial.

    "Toutes les fresques montrent une cohérence interne notable qui peut être attribuée, sans réserves, à la fin du Paléolithique supérieur et plus précisément il y a 12.500 à 14.500 ans", expliquent les archéologues.

    La grotte ne sera pas ouverte au public pour conserver les œuvres et en raison des difficultés d'accès.

    Les spéléologues chargés en 2014 par les autorités locales d'explorer la grotte, repérée en 1929, ont découvert ces peintures en septembre dernier.

    Le nord de l'Espagne abrite de nombreuses grottes décorées de peintures rupestres du Paléolithique. Certaines, notamment celles de la grotte d'Altamira et sa "salle aux bisons" multicolores, sont classées au Patrimoine mondial de l'Unesco.

    Lire aussi:

    La réalité abstraite de la peinture allemande
    La peinture mongole a enthousiasmé le public moscovite
    Le portrait d'Elizabeth II aspergé de peinture
    Tags:
    peintures rupestres, fresques, préhistoire, archéologie, Atxurra, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik