Sci-tech
URL courte
243
S'abonner

Des chercheurs américains du National Toxicology Program ont diagnostiqué des tumeurs cancéreuses à des rats qui ont été exposés à une irradiation constante au téléphone portable.

"Des scientifiques ont enregistré des tumeurs cancéreuses du cœur et du cerveau chez 2 à 3% des rats mâles qui ont subi une irradiation constante", lit-on dans le communiqué des chercheurs.

Les scientifiques ont précisé que les rats avaient été irradiés durant deux ans, neuf heures par jour, sept jours par semaine. Dans le même temps les scientifiques n'ont pas indiqué si cette recherche pouvait concerner les humains.

Auparavant, les scientifiques de l'Université de Sydney, après avoir analysé des données sur 30 ans, avaient conclu que l'utilisation des téléphones mobiles n'augmentait pas le risque de contracter le cancer du cerveau.

Lors de l'étude, les chercheurs ont analysé les diagnostiques oncologiques de 19.858 hommes et 14.222 femmes en Australie, établis entre 1982 et 2012.

Ainsi, ils ont constaté que l'incidence du cancer du cerveau au cours de cette période restait stable.

Les cas de détection du cancer n'ont commencé à survenir plus souvent que chez les personnes âgées de plus de 70 ans, cependant, cette croissance a commencé en 1982, cinq ans avant l'avènement de la téléphonie mobile en Australie. Selon les chercheurs, cette tendance est liée à l'amélioration du dépistage du cancer.

Lire aussi:

Pire que le cancer: elles feront dix millions de morts par an en 2050
Soyez tranquilles, il n'y a aucun lien entre les portables et le cancer du cerveau
10 inventions qui vont changer notre vie
Les radiations nucléaires sont-elles vraiment dangereuses?
Tags:
portable, rats, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook