Sci-tech
URL courte
16223
S'abonner

La conception des espaces multiples évoquée par l'astronome britannique M.Rees suppose l'existence de plusieurs univers, réduisant notre Univers à une simple réalisation parmi maints autres.

Le tableau scientifique contemporain du monde pourrait connaître une révolution grâce à la théorie de Big Bangs multiples, a déclaré l'astronome britannique Martin Rees cité par le quotidien The Telegraph.

"Nombreux sont ceux qui estiment que le Big Bang n'a pas été un phénomène unique, mais qu’il y a eu tout un ensemble, tout un archipel de Big Bangs", a indiqué l'astronome.

Selon lui, les lois de la nature portent un caractère universel dans l'espace observé par l'homme,  mais "si la réalité physique existe à une échelle beaucoup plus grande, il est possible qu'il y ait des domaines où les lois diffèrent des nôtres".

L'astronome a comparé cette révolution à celle qui avait vu l’humanité passer du système géocentrique (avec la Terre comme centre de l'Univers) au système héliocentrique (le Soleil comme centre), conséquemment aux travaux de Nicolas Copernic au XVIe siècle.

La conception des espaces multiples évoquée par M.Rees suppose l'existence de plusieurs univers, réduisant notre Univers à une simple réalisation parmi maints autres. La naissance de chaque Univers est provoquée par un Big Bang et est décrite par des bulles cosmologiques.

Selon la théorie la plus populaire, notre Univers est né il y a 14,3 milliards d'années suite au Big Bang. Ceci a provoqué l'apparition de quatre interactions fondamentales observées actuellement entre les particules élémentaires et leurs dérivés (atome, molécules, planètes, étoiles et galaxies).

Lire aussi:

La théorie du Big Bang: mystères et détails. INFOgraphie
Théorie du Big Bang : des physiciens ont fait une découverte majeure
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Tags:
Big Bang, Martin Rees, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook