Sci-tech
URL courte
432
S'abonner

Les banques américaines envisagent d’utiliser la technologie de l’intelligence artificielle pour recruter les meilleurs candidats. Elles estiment que cette mesure réduira le roulement du personnel et les coûts liés à ces changements.

Des banques importantes telles que Goldman Sachs, Morgan Stanley, Citigroup et UBS Group envisagent d'introduire la technologie basée sur les principes de l'intelligence artificielle pour améliorer le processus du recrutement de nouveaux employés.

Les financiers estiment que la nouvelle technologie permettra de vérifier les qualités des candidats, comme la capacité à travailler en équipe, la curiosité, l'endurance, qui ne sont pas visibles dans le CV et qui n’ont pas été révélées en détail lors de l’entretien.

L'innovation devrait aider les institutions financières à choisir et retenir des professionnels hautement qualifiés. Elle devrait également réduire les coûts associés à l'embauche du personnel inapproprié, informe Reuters.

"Jusqu'à présent, les technologies de ce genre n’ont été utilisées que pour recueillir des CV. Désormais, elles serviront d’outil d’évaluation complète des candidats", a déclaré Mark Newman, le PDG de la société de recrutement HireVue, qui utilise déjà un logiciel spécial pour évaluer les candidats lors des entretiens vidéo.

Selon les estimations des financiers américains, cette technologie ultramoderne permettra de choisir le candidat idéal, capable d’exécuter efficacement son travail, en créant des modèles basés sur l'analyse des résultats des tests passés par tous les candidats. 

L'un de ces programmes prometteurs est Koru. Il est développé par une société basée à Seattle, Koru Careers.

Au cours de la première étape, Koru évalue "l’empreinte" de l’entreprise, c'est-à-dire l’ensemble des qualités nécessaires pour que le personnel soit performant dans cette entreprise. Ensuite, les recruteurs évaluent les candidats. Le logiciel détermine ensuite lesquels il faut sélectionner

Par ailleurs, Koru analyse les entretiens vidéo, lors desquels les candidats parlent de leurs points forts et de leurs attentes par rapport à ce travail. Le programme analyse le discours de l'orateur, son langage du corps et le rythme de sa parole. Les représentants de Koru Careers affirment que leur programme permet de réduire le nombre des embauches malencontreuses de 60%.


Lire aussi:

Une intelligence artificielle bientôt créée en Russie ?
Google créera un interrupteur pour l'intelligence artificielle
Le Pentagone en quête d'intelligence artificielle pour contrer la Russie
Une intelligence artificielle défendra Wikipédia contre le vandalisme
Tags:
finances, intelligence artificielle, recrutement, candidats, banques, Citigroup, Morgan Stanley, Goldman Sachs Group Inc, Wall Street, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook