Sci-tech
URL courte
19170
S'abonner

Le satellite de télécommunications américain Intelsat-31, lancé le 9 juin depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, a été mis en orbite avec succès.

L'engin spatial s'est séparé du bloc d'accélération Breeze-M à 01h40 heure de Moscou, rapporte le service de presse du holding spatial russe Roskosmos.

La fusée porteuse Proton-M avec à son bord le satellite Intelsat-31 a décollé de Baïkonour le 9 juin. Il s'agit du premier lancement de la quatrième version modernisée du Proton-M qui dispose d'une capacité de charge élevée.

Initialement programmé pour fin 2015, le tir a été reporté à six reprises en raison de problèmes détectés au sein du bloc d'accélération de la fusée.

Le satellite Intelsat-31 est construit par le groupe américain Space Systems Loral à la commande de l'opérateur satellitaire Intelsat S.A. D'un poids de 6.320 kg, l'appareil dispose de 10 répéteurs en bande C et de 72 répéteurs en bande Ku. Le satellite a pour vocation de fournir les services de télévision sur le territoire de l'Amérique latine.

Lire aussi:

Lanceur russe Proton-M
Tirs du lanceur russe Proton
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
lancement, fusée, satellite, Baïkonour, Breeze-M, Proton-M, Holding spatial russe Roscosmos, Kazakhstan, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook