Ecoutez Radio Sputnik
    Tir d'un lanceur Proton-M

    Un Proton-M russe met en orbite un satellite américain

    © Sputnik . Oleg Urusov
    Sci-tech
    URL courte
    19170

    Le satellite de télécommunications américain Intelsat-31, lancé le 9 juin depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, a été mis en orbite avec succès.

    L'engin spatial s'est séparé du bloc d'accélération Breeze-M à 01h40 heure de Moscou, rapporte le service de presse du holding spatial russe Roskosmos.

    La fusée porteuse Proton-M avec à son bord le satellite Intelsat-31 a décollé de Baïkonour le 9 juin. Il s'agit du premier lancement de la quatrième version modernisée du Proton-M qui dispose d'une capacité de charge élevée.

    Initialement programmé pour fin 2015, le tir a été reporté à six reprises en raison de problèmes détectés au sein du bloc d'accélération de la fusée.

    Le satellite Intelsat-31 est construit par le groupe américain Space Systems Loral à la commande de l'opérateur satellitaire Intelsat S.A. D'un poids de 6.320 kg, l'appareil dispose de 10 répéteurs en bande C et de 72 répéteurs en bande Ku. Le satellite a pour vocation de fournir les services de télévision sur le territoire de l'Amérique latine.

    Lire aussi:

    Lanceur russe Proton-M
    Tirs du lanceur russe Proton
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Après plus de quatre heures sur la tour Eiffel, le «grimpeur» s’est rendu (images)
    Tags:
    lancement, fusée, satellite, Baïkonour, Breeze-M, Proton-M, Holding spatial russe Roscosmos, Kazakhstan, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik