Sci-tech
URL courte
6311
S'abonner

Les archéologues ont envoyé des drones pour étudier le territoire de la cité préislamique jordanienne de Pétra. Cela a permis de faire une découverte inattendue.

Les chercheurs ont découvert un monument d'architecture géant à Pétra, une cité  nabatéenne préislamique située dans le sud de la Jordanie, en utilisant des drones et des images satellites de Google Earth.

Il s'agit d'une plateforme monumentale longue de 56 mètres et large de 49 mètres qui se trouve à 800 mètres au sud du centre de Pétra, a annoncé l'archéologue et égyptologue américaine Sarah Parcak, membre d'un équipe de chercheurs qui a publié son étude dans le Bulletin des écoles américaines de recherche orientale (Bulletin of the American Schools of Oriental Research).

La plateforme aussi longue qu'une piscine olympique, n'a jamais jusqu'ici attiré l'attention des scientifiques, bien qu'elle n'ait pas d'analogues.

Une autre plateforme, plus petite, se trouve au centre de la structure. A côté, on voit des traces de colonnes et d'un escalier monumental. Un petit édifice de 8,5x8,5 m se trouvait en face de l'escalier. Les archéologues estiment que le site aurait pu être utilisé pour des cérémonies religieuses ou des fêtes.

La plateforme aurait été érigée vers le IIe siècle avant notre ère. La plupart des célèbres monuments de Pétra – dont la célèbre Khazneh et le monastère Deir – sont beaucoup plus jeunes, datent du 1er ou du IIe siècle après J.-C.

Les auteurs de l'article mettent en valeur l'importance des drones pour leurs recherches archéologiques. Les images satellites et les photos prises par les drones permettent de voir les contours des édifices inconnus.

Créée dans l'Antiquité vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C, la cité de Pétra a servi de capitale au royaume d'Edom, puis au royaume des Nabatéens. Pétra a longtemps été une ville prospère grâce à sa position stratégique au carrefour de deux routes commerciales reliant la mer Rouge à Damas et le Golfe persique à Gaza. 

Lire aussi:

Les mystères de l'archéologie: le disque génétique
Archéologie: un temple de la déesse Mout mis à jour en Egypte
"Un squelette heureux" découvert par des archéologues en Turquie
Tags:
science, chercheurs, drone, découverte, archéologie, Sarah Parcak, Pétra, Jordanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook