Sci-tech
URL courte
0 31
S'abonner

Cette avancée scientifique apporte un nouvel éclairage sur les mystères de la vie et de l’évolution.

Un groupe de chercheurs allemands a réussi à reproduire une enzyme sécrétée par des bactéries qui ont existé dans les organismes vivants il y a 3,5 milliards d'années, annonce Science Daily. Le ferment a été baptisé le tryptophane synthase.

Pour en arriver à ce résultat impressionnant, les scientifiques ont dégagé un gène propre à tous les microorganismes existant sur Terre. Puis une séquence ADN a été implantée dans un bacille intestinal, qui à son tour s'est immédiatement mis à produire l'enzyme tryptophane synthase.

L'étude de l'enzyme a permis de tirer des conclusions tout à fait inattendues. Il s'est avéré que les bactéries les plus anciennes de la planète étaient résistantes aux températures extrêmement hautes, une preuve de plus en faveur de la théorie selon laquelle la vie est apparue dans des sources géothermales.

Par ailleurs, l'étude a montré que l'évolution sur notre planète avait suivi un rythme beaucoup plus accéléré qu'on ne le pense.

Selon les scientifiques, les résultats obtenus permettront de percer les mystères de l'apparition de la vie et de retracer l'évolution.

Lire aussi:

Une bactérie pour éliminer la pollution pétrolière en Colombie
Bactérie Eceh: Moscou bannit les semences égyptiennes
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Tags:
biologie, science, bactérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook