Ecoutez Radio Sputnik
    Le robot R5 Valkyrie

    Ces robots adeptes du cross-country et voyageurs de l'espace (VIDEOS)

    © Photo. Capture d'écran YouTube
    Sci-tech
    URL courte
    Exploration de Mars (87)
    423
    S'abonner

    Ils sont moins grands que leurs prédécesseurs et accomplissent des tâches assez révolutionnaires pour leur espèce. Et ces robots ressemblent de plus en plus aux humains…

    Atlas

    Atlas, le nouveau robot humanoïde tout-terrain récemment présenté par la société américaine Boston Dynamics, ressemble beaucoup à un humain, mais c'est surtout son agilité qui est surprenante. Il sait marcher sur un terrain accidenté et même pratiquer le cross-country.

    Doté de moteurs hydrauliques, le robot peut courir comme un humain grâce à ses nombreux capteurs qui lui permettent de garder l'équilibre dans les situations les plus difficiles. Il se relève assez facilement si on l'a poussé. Des caméras stéréo et un lidar servent d'yeux à Atlas qui est "conçu pour opérer à l’extérieur et dans des bâtiments", selon Boston Dynamics.

    Atlas a une apparence plus humaine que sa version précédente. Il mesure 1,75 m et pèse 82 kg, des dimensions un peu moindres que celles de son prédécesseur (1,90 m et 156 kg). 

    AnBot

    Les chercheurs chinois ont eux-aussi présenté un robot humanoïde qu'ils ont baptisé AnBot. Ce robot-policier est destiné à aider les humains à assurer l'ordre public dans les aéroports, le métro ou les gares.

    AnBot mesure presque 1,50 m et pèse près de 78 kilogrammes. Il peut atteindre une vitesse de 18 km/h et fonctionner en régime autonome pendant huit heures.

    Selon ses concepteurs, AnBot sera capable de détecter des cris humains et d'alerter la police et d'autres services d'urgence. Muni d'un shocker électrique, il pourra participer à des opérations anti-émeutes. Mais ce robot peut aussi être utilisé à d'autres fins, notamment pour contrôler le niveau de pollution ou rechercher des matières chimiques ou des explosifs.

    R5 Valkyrie

    La Terre devient trop petite pour ces robots androïdes qui s'apprêtent déjà à explorer l'espace. Les appareils Valkyrie, créés par la NASA et l'Université d'Edimbourg pour évoluer en milieu hostile, pourraient notamment visiter Mars pour préparer la venue d'une expédition humaine sur la Planète rouge programmée d'ici 2030.

    Pour l'instant, il n'existe qu'un prototype du futur voyageur spatial, qui mesure 1,80 m et pèse 125 kg.

    #NASAValkyrie unit B delivered to the nerve center in Lowell Massachusetts.

    Фото опубликовано NASA Valkyrie (@nasa.valkyrie.robot) Июн 8 2016 в 2:39 PDT

    Le robot Valkyrie devra être autonome en raison de la grande distance entre Mars et la Terre. Ces robots chargés de préparer des terrains où les humains construiront plus tard leurs bases martiennes pourront ensuite servir d'assistants et accomplir des tâches pénibles ou routinières.


    Dossier:
    Exploration de Mars (87)

    Lire aussi:

    Au Japon, un robot-humanoïde débarque au collège
    Boston Dynamics teste son robot humanoïde en forêt
    Espace : présentation du premier robot androïde russe
    Premier marathon pour robots androïdes
    Le robot humanoïde Robonaut-2 part en orbite
    Tags:
    cross-country, robot, police, espace, AnBot, R5 Valkyrie, robot Atlas, Université d’Edimbourg, Boston Dynamics, NASA, Terre, Mars, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik