Ecoutez Radio Sputnik
    Des débris spatiaux sans surveillance

    Les 10 accidents spatiaux les plus impressionnants

    © NASA
    Sci-tech
    URL courte
    199
    S'abonner

    L'histoire de la conquête de l'espace est dans le même temps l'histoire de l'apparition des débris spatiaux dans le cosmos. Voici les dix histoires les plus extraordinaires des crashes spatiaux qui ont causé l'augmentation des débris autour de la Terre dont le nombre atteint 17.385 objets à l'heure actuelle.

    Depuis le lancement du premier satellite en 1957, l'homme a pas mal encrassé l'espace. Près de 20.000 objets créés par l'homme tournent autour de la Terre à la vitesse de 28.000 kilomètres par heure. Rien de surprenant que des collisions spatiales arrivent tellement souvent mais ce n'est pas la seule cause d'accidents.

    1.La destruction de Galileo

    La station interplanétaire Galileo
    © Photo. Youtube / Capture d'écran
    La station interplanétaire Galileo

    La station interplanétaire Galileo a commencé son voyage en 1989 et a passé 14 ans dans l'espace. Quand la mission de l'appareil cosmique a été finie, la NASA l'a envoyé dans l'atmosphère de Jupiter où Galileo s'est liquéfié. La NASA a pris cette décision car elle voulait s'assurer que la sonde ne s'écraserait jamais sur Europe, une lune de Jupiter, et ne répandrait ses bactéries sur ses immenses océans recouverts de glace.

    2. L'élimination d'USA-193

    En 2006, le satellite de reconnaissance américain top secret USA-193 a perdu le contact avec la Terre juste après acquisition de l'orbite. Il n'était pas possible de manœuvrer le satellite devenu hors de contrôle pour que son combustible toxique ne se repende pas sur Terre. Washington a lancé un missile SM-3 qui a abattu l'USA-193 au-dessus du Pacifique.

    3. Cerise détruit par la fusée de ses créateurs

    Le satellite artificiel militaire français Cerise
    © Photo. Wikipedia
    Le satellite artificiel militaire français Cerise

    Le satellite artificiel militaire français Cerise, lancé en 1995, était destiné à étudier l'environnement radio-électrique de la Terre pour la mise au point des futurs satellites d'écoute militaire. En 1996, il a été heurté par un morceau du troisième étage de la fusée française Ariane 1.

    4. Un accostage raté

    Le satellite-robot DART
    © Photo. Wikipedia
    Le satellite-robot DART

    Le satellite-robot DART a été créé par la NASA pour desservir des appareils cosmiques comme le télescope Hubble. Néanmoins, lors des essais il a heurté l'objet qu'il devait accoster, l'engin spatial MUBLCOM. A l'heure actuelle, les deux satellites tournent en orbites basses. Ils perdront de l'altitude jusqu'à prendre feu dans l'atmosphère.

    5. Pegaso dévié par Tsiklon

    En 1985, le lanceur Tsiklon-3 a placé en orbite le satellite soviétique de renseignement radiotechnique Kosmos-1666. Le dernier étage de la fusée du lanceur est resté dans l'espace. 28 ans plus tard, l'étage s'est retrouvé dans un nuage de débris cosmiques ce qui l'a rendu encore plus dangereux. En 2013, ce débris spatial a abîmé les antennes du satellite équatorien Pegaso suite à quoi ce dernier a changé d'orbite et a arrêté de réagir aux signaux provenant de la Terre.

    6. Blitzkrieg pour BLITS

    Le satellite russe BLITS a été lancé en 2009 pour réaliser des tâches scientifiques. Quatre ans plus tard, le demi-grand axe de son orbite a diminué de 120 mètres et l'appareil a cessé de répondre aux signaux de la Terre. Le plus probable est qu'il ait été endommagé par un des 2.317 débris du satellite météo chinois Fengyun 1C (FY-1C).

    7. Le cimetière des satellites explosés

    La Lune
    © REUTERS / NASA
    La Lune

    L'humanité a envoyé 74 sondes et véhicules cosmiques sur la Lune dont 51% se sont écrasés sur sa surface rocheuse. 19 de ses crashes étaient volontaires. Par exemple, lors de la mission d'Apollo, les étages S-IVB ont été jetés sur la Lune pour mesurer son activité séismique. Lors des 50 dernières années, près de 128.141 kilogrammes de débris spatiaux ont été abandonnés sur la Lune.

    8. Un affrontement à une super vitesse

    Le 10 février 2009, le satellite de télécommunications américain Iridium 33 a heurté le satellite militaire russe Kosmo-2251 à l'altitude de 800 kilomètres au-dessus de la péninsule de Taïmyr (Sibérie). Plus de 2.000 fragments des vaisseaux spatiaux de 10 à 15 centimètres chacun sont apparus sur l'orbite terrestre basse suite au crash.

    9. Progress M-34 s'emboutit contre la station spatiale Mir

    Le 24 juin 1997, le vaisseau cargo Progress M-34 a été détaché de la station spatiale Mir pour l'accoster de nouveau mais en régime télécommandé. Lors de l'expérimentation, Progress M-34 a dérivé et a heurté le cinquième module ajouté à la station spatiale Mir, Spektr. L'équipement de Progress-34 a été abîmé.

    10. Soyouz TM-17 heurte Mir

    Le vaisseau spatial Soyouz TM-17 a heurté deux fois la station spatial Mir juste quelques minutes après le détachement. Le cosmonaute Vasiliï Tsibliev a pu éviter la collision de Soyouz TM-17 avec des batteries solaires, des antennes et des modules frontaux de la station spatiale Mir ayant prévenu la catastrophe, rapporte le journal scinetifique russe la Méchanique populaire.

    Lire aussi:

    L'impact sur la vitre de la Station spatiale internationale expliqué
    La NASA veut transformer un astéroïde en vaisseau spatial
    Des débris spatiaux auraient endommagé un satellite de recherche japonais
    Des armes nucléaires pour détruire les débris spatiaux? Mauvaise idée…
    Tags:
    débris spatiaux
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik