Ecoutez Radio Sputnik
    Stonehenge

    Pourquoi a-t-on déplacé Stonehenge?

    © Flickr/ Alex Ranaldi
    Sci-tech
    URL courte
    8138
    S'abonner

    Des archéologues britanniques ont réussi à lever le voile sur le déplacement mystérieux de Stonehenge effectué il y a plusieurs siècles depuis le Pays de Galles jusqu’au comté anglais de Wiltshire.

    C'est un fait avéré: Stonehenge, monument mégalithique composé d'un ensemble de structures circulaires concentriques, a été déplacé après sa construction depuis le Pays de Galles jusqu'à son emplacement actuel, dans le comté de Wiltshire (sud-ouest de l'Angleterre).

    A en croire l'archéologue Mike Parker Pearson (University College de Londres), cité par The Telegraph, ce déplacement puise ses racines dans les croyances religieuses des tribus qui peuplaient à l'époque ce territoire.

    Il est probable, poursuit-il, que ce sont les anciens Gallois qui ont déplacé Stonehenge, le monument représentant "l'incarnation matérielle des esprits de leurs ancêtres".

    A l'époque où Stonehenge se trouvait au Pays de Galles, il aurait revêtu une valeur religieuse et aurait pu servir notamment à enterrer les hommes décédés. Comme les Gallois ne pouvaient pas emporter les corps de leurs ancêtres, ils auraient décidé de déplacer le monument dans son intégralité, explique l'archéologue.

    Les immenses pierres qui forment le cercle de Stonehenge ont été sans doute amenées sur le site à l'aide de traîneaux en bois et d'une piste composée de rondins tournants, affirme M.Pearson. Chaque traîneau aurait été déplacé par plusieurs personnes à l'aide d'un câble.

    Au Néolithique, époque où Stonehenge a été érigé, plusieurs milliers de personnes habitaient à proximité du site de construction. Le nombre d'ouvriers était donc suffisant pour déplacer les pierres, conclut-il.

    Lire aussi:

    Le mystère de la construction de Stonehenge enfin percé?
    Un blaireau-archéologue a retrouvé des reliques près de Stonehenge
    Stonehenge aura son premier directeur la première fois en 5000 années
    Tags:
    déplacement, mystère, science, archéologie, Stonehenge, University College de Londres, Mike Parker Pearson, Wiltshire, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik