Sci-tech
URL courte
Exploration de Mars (87)
1259
S'abonner

Elon Musk, fondateur de la société SpaceX, a comparé la colonisation future de Mars à la conquête de l'Amérique du Nord par les Anglais et a parlé des premiers "kamikazes" de cette mission sans retour.

Elon Musk est persuadé qu'il y existe des volontaires désireux d'explorer Mars car "tout comme pour les colonies anglaises, il y a toujours des gens qui aspirent à devenir pionniers", a-t-il déclaré dans une interview au journal américain The Washington Post.

M.Musk a également ajouté que la colonisation de la Planète rouge serait "difficile, risquée et dangereuse".

"C'est dangereux et, probablement, des gens mourront, — ils en seront toutefois prévenus. Ils commenceront donc à explorer et parviendront en fin de compte à rendre sûrs la voie vers Mars et le séjour sur cette planète. Pourtant, ce n'est qu'une tâche d'un avenir lointain", explique le PDG de SpaceX.

Il a également précisé la raison pour laquelle il fallait envoyer l'homme sur la Planète rouge.

"C'est nécessaire pour l'architecture qui permettrait de créer une ville autonome sur Mars, ce qui garantirait la survie de plusieurs espèces de notre planète".

Elon Musk a également confirmé son intention d'envoyer d’ici 2018 une mission sans pilote à bord du vaisseau Dragon V2. 

A partir de cette date, M.Musk envisage d'envoyer des engins spatiaux sur la Planète rouge tous les 26 mois: deux missions en 2020, au minimum une vers l'an 2022 et, probablement, une mission pilotée dans deux ans. L'homme posera le pied sur Mars vers l'an 2025, selon M.Musk.


Dossier:
Exploration de Mars (87)

Lire aussi:

Elon Musk: fusionner avec nos technologies avant qu’il ne soit trop tard
10 inventions qui vont changer notre vie
Course spatiale: la Russie n’est pas à la traîne
1ère récupération réussie du lanceur Falcon 9 sur une barge en pleine mer
Tags:
kamikaze, espace, planète, mission, SpaceX, Elon Musk, Amérique du Nord, États-Unis, Mars
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook