Sci-tech
URL courte
7114
S'abonner

Le Centre de recherche américain en Egypte débloque 28.500 dollars pour un projet d'étude de 500 plaques d'or ultrafines.

Les archéologues égyptiens entament une étude approfondie des feuilles d'or découvertes dans un sarcophage ancien, en vue d'identifier le pharaon qui y est enterré, relate le journal Egypt Independent.

Les 500 plaques d'or ultrafines sont conservées depuis des années dans une caisse en bois au Musée égyptien. Le Centre de recherche américain en Egypte a débloqué 28.500 dollars (25.275 euros) pour financer ce projet d'étude.

Les feuilles d'or ont été découvertes lors de fouilles du tombeau KV55 dans la vallée des rois à Louxor. Le "résident" de ce tombeau n'a jamais été identifié. Selon une hypothèse, il s'agirait d'Amenhotep IV (Akhenaton), le dixième pharaon de la XVIIIᵉ dynastie (1375-1336 av. J.-C.), célèbre réformateur de l'Egypte.

Le sarcophage, richement décoré, est exposé au musée mais n'est pas encore identifié. L'année dernière, les chercheurs ont établi un lien entre cet objet et les feuilles d'or. Leur datation et le déchiffrage des inscriptions du tombeau devraient permettre d'identifier le corps.

Dans l'Egypte antique, l'or signifiait le soleil et était largement utilisé dans le décor de différents ouvrages.

Lire aussi:

Pourquoi a-t-on déplacé Stonehenge?
Découvertes archéologiques au camp de concentration de Stutthof
Des chercheurs découvrent le trésor d'un numismate de l'Antiquité
Au Chili, des fermiers tombent nez-à-nez avec trois momies
Tags:
or, archéologie, Akhenaton, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook