Sci-tech
URL courte
8181
S'abonner

Les scientifiques ont expliqué l'extinction de la mégafaune en Amérique de Sud qui a eu lieu il y a de cela 14.000 à 15.000 ans.

Les machairodontinés, généralement connus sous le nom de tigres à dents de sabre, les aïs géants, ainsi que d'autres représentants de la mégafaune de l'Amérique de Sud, ont disparus il y a 12.300 années non seulement à cause de l'apparition de l'homme mais aussi à cause d'un certain nombre de facteur climatiques, estiment des scientifiques.

Ayant effectué des recherches en Patagonie, des chercheurs ont découvert que l'extinction de la faune dans la région n'avait pas été provoquée par la colonisation de l'Amérique par l'homme. Selon les scientifiques, les extinctions de masse n'avaient pas lieu que lorsqu'une intervention des fauves bipèdes était accompagnée par des changements climatiques. "Les animaux et les ancêtres des Indiens ont vécu côte à côte pendant plus d'un millier d'années, et seul un brusque réchauffement climatique a provoqué l'extinction de la mégafaune", a déclaré Alain Couper de l'Université d'Adélaïde (Australie).

Auparavant, les chercheurs proposaient des versions différentes de l'extinction de la mégafaune il y a 14.000 à 15.000 ans. La majorité des paléontologues pensaient que l'homme avait joué un rôle moteur dans ce processus car la mégafaune pouvait rarement coexister avec l'homme pendant plus d'un milliers d'années.

D'autres chercheurs sont en désaccord avec cette version. Ils estiment toujours que l'extinction des mammouths et des autres animaux de la période glaciaire à l'époque du Nouveau Monde a été causée par une chute de météorites qui a provoqué l'Extinction du Trias-Jurassique et entraîné de brusques changements climatiques,rapporte Science Advances.

Lire aussi:

Les Européens, des migrants comme les autres?
La nouvelle période glaciaire pour plus tard?
Un artefact des tueurs de mammouths retrouvé à Jersey
NASA: la thèse d'une "période glaciaire" est complètement "inepte"
Tags:
tigres à dents de sabre, mégafaune, extinction, réchauffement climatique, Amérique du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook