Sci-tech
URL courte
2183
S'abonner

Une "maison des morts" a été retrouvée lors de fouilles archéologiques au Danemark.

Les archéologues ont découvert dans la partie centrale du Danemark un tombeau rare de Vikings. Dénommée "maison des morts", la tombe contenait les dépouilles de deux hommes et d'une femme issue des hautes couches de la société, annonce la revue Science Nordic

Le tombeau a été découvert en 2012 lors de la construction d'une autoroute. Les archéologues l'ont défini comme une "dødehus", "maison des morts" des Vikings, construite en l'an 950. Le tombeau faisait 13x4 mètres. Selon la chef des fouilles archéologiques sur place, Kirsten Nelleman Nielsen, la "maison des morts" se composait de deux parties, l'une plus spacieuse contenant un couple et l'autre, plus petite, contenant un homme.

Il est évident que le couple faisait partie de la noblesse, car on a trouvé, à côté de l'homme, une grande hache, dont le port n'était permis qu'aux nobles et qui pouvait être comparée à un Kalachnikov lors des combats de l'époque.

La femme avait deux clés, l'une symbolisant sa haute position sociale et l'autre destinée à ouvrir une petite boîte qui contenait des fils d'or, des fourrures et un tissu en laine de haute qualité.

Les archéologues ont réussi à trouver également deux pièces en argent, frappées sur le territoire de l'Afghanistan contemporain, et un vase en céramique fait sur le territoire des pays Baltes.

Le deuxième homme, enterré dans une partie à part, était probablement un domestique.

Lire aussi:

La franc-maçonnerie, descendante de rites vikings?
Les armes des vikings et le gendarme du Moyen-Orient
Les Vikings plus raffinés qu'on ne le pensait (archéologue)
Tags:
archéologues, Kirsten Nelleman Nielsen, Danemark
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook