Ecoutez Radio Sputnik
    Grande pyramide de Gizeh

    Découverte étonnante sur la vie des pharaons d'Egypte

    © Flickr / paweesit
    Sci-tech
    URL courte
    4243

    Férus d’architecture, certains pharaons d’Egypte antique n’hésitaient pas à s’occuper eux-mêmes de l’aménagement urbain de leur capitale.

    Un groupe d'archéologues sous la houlette de Nadine Moeller (Université de Chicago) a fait une découverte inattendue: certains pharaons d'Egypte antique auraient été à l'origine des premiers systèmes de planification urbaine, bien avant les Grecs anciens.

    A en croire les chercheurs, l'urbanisme tel qu'on le connaît aurait été inventé sous les pharaons de la IVe dynastie, soit 2.500 avant J.-C. Les bâtisseurs de l'époque érigèrent les villes d'après un schéma relativement standard: des pâtés de maisons alignées sur un axe et des rues se croisant sur un angle droit.

    A cet égard, poursuivent les archéologues, les vestiges du complexe pyramidal d'Illahoun constituent un exemple évocateur. Rappelons que cette localité était destinée aux prêtres égyptiens qui veillaient sur la sépulture du 4e pharaon de la XIIe dynastie, Sésotris II (1870-1831, avant notre ère).

    Ce complexe est caractérisé par l'alignement régulier de maisons en brique crue, des rues qui se croisent sur un angle droit et de vastes espaces vides qu'on aurait pu utiliser en cas de nécessité pour ériger de nouveaux bâtiments.

    Ainsi, plusieurs principes de l'urbanisme moderne furent découverts bien avant notre ère. Il est à noter qu'à l'époque les gens pouvaient reconstruire leur maison selon leurs goûts, à condition que cela ne perturbe pas l'ensemble architectural de la ville.

    Lire aussi:

    Des archéologues découvrent des images de la reine-pharaon Hatchepsout
    Egypte : découverte de la tombe d'un pharaon inconnu
    Le tombeau du pharaon Sobekhotep I découvert en Egypte
    Tags:
    urbanisme, science, pyramide, pharaon, Sésotris II, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik