Sci-tech
URL courte
156
S'abonner

Les hommes de Neandertal qui habitaient sur le territoire de la Belgique moderne se mangeaient entre eux, puis, à l'aide des os de leurs progénitures, ils fabriquaient des outils de travail.

Après avoir étudié les os retrouvés dans une des grottes de Goyet avec des traces de coupures, de brèches et de striations, les chercheurs ont démontré que les hommes de Neandertal se mangeaient entre eux et le faisaient de la manière la plus effrayante que l'on puisse imaginer.

Les hommes de Neandertal dépouillaient leur propre espèce, morcelaient leur viande et exhumaient la moelle.

"Les hommes de Neandertal pratiquaient certainement le cannibalisme. Les carcasses de chevaux et de cerfs étaient traitées de la même façon", a déclaré le directeur de recherche Hervé Bocherens.

De plus, le fémur et le tibia étaient utilisés pour donner forme à des armes en pierre. Des os d'animaux étaient également utilisés à ces fins. Mais les spécialistes ignorent si c'est le manque de nourriture ou des raisons religieuses qui ont mené au cannibalisme.

En 2010, des archéologues ont découvert les restes de 12 Néandertaliens de tous âges qui, apparemment, avaient été mangés par d'autres représentants de leur espèce. Sur tous les os découverts, les spécialistes ont trouvé des traces d'armes utilisées par les hommes de Neandertal pour exhumer la moelle.

Enfin, en 2009, des spécialistes ont découvert que les Homo sapiens tuaient les hommes de Neandertal.

Lire aussi:

Les chèvres, ces animaux qui savent trouver de l’aide auprès des hommes
Un Américain trouve un rare exemplaire de la Déclaration d'indépendance
Voici comment hypnotiser les bébés tortues
Un crâne qui fait réécrire l’histoire de l’humanité
Tags:
homme de Neandertal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook