Sci-tech
URL courte
La planète Mars: entre imaginaire et réalité (16)
1151
S'abonner

La NASA a publié des photos représentant les canyons de Valles Marineris situés près de l’équateur de Mars. Une quantité non-négligeable d’eau salée s’y est accumulée au fil des saisons.

Selon la NASA, le dispositif HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment) de la station spatiale MRS (Mars Reconnaissance Orbiter) a permis de retrouver au moins 41 régions de la surface martienne susceptibles d'abriter des canyons qui se remplissent d'eau salée en été.

Chaque région, poursuivent les chercheurs, s'étend sur une surface entre 5,4 et 12 kilomètres et abrite des milliers de canaux remplis d'eau salée.

Concernant l'origine de cette eau, les astronomes supposent qu'elle se formerait au printemps suite à la fonte des glaces situées près de la surface de la Planète rouge. Le volume d'eau générée au cours de ce processus est de 30 à 100 mètres cubes, ce qui permettrait de remplir jusqu'au bout au moins 40 piscines olympiques.

Les canyons de Valles Marineris constituent les plus grandes structures géologiques du genre qu'on peut observer dans le Système solaire. Ils s'étendent sur au moins 4.500 kilomètres.

Actuellement, cinq sondes orbitales tournent autour de Mars. Deux Rovers américains continuent de courir sur la surface de la planète, Opportunity (depuis 2004) et Curiosity (depuis 2012).

Cette année, la sonde russo-européenne ExoMars-2019 va se placer sur l'orbite de la planète Rouge. Sa mission sera d'effectuer des recherches tant sur l'orbite que sur la surface martienne.

Dossier:
La planète Mars: entre imaginaire et réalité (16)

Lire aussi:

Les Etats-Unis repassent par la Lune avant de conquérir Mars
Ces vastes tempêtes de poussière qui s’abattent sur Mars
Un crâne de Yeti découvert sur Mars?
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
canyon, eau, HiRISE, Valles Marineris, Mars
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook