Sci-tech
URL courte
149
S'abonner

Les rats aux nez hypersensibles peuvent détecter des explosifs et des maladies, selon des scientifiques.

Des chercheurs de l'Université de New York ont commencé à éduquer des rats aux nez hypersensibles pour détecter des mines, rapporte le Mirror.

Ce projet a été lancé après que les scientifiques ont créé des souris génétiquement modifiées aux nez hypersensibles, programmées pour détecter des odeurs spécifiques. Ensuite, les chercheurs ont décidé de remplacer les souris par des rats qui pourraient trouver des explosifs et des mines. Un autre projet prévoit la création de rongeurs qui pourraient diagnostiquer des maladies grâce à leur odora.

Le nez des mammifères contient un grand nombre de neurones sensoriels dont chacun est doté de récepteurs chimiques capables de distinguer les odeurs. Les scientifiques envisagent d'augmenter le nombre de ces récepteurs dans le nez des rats pour les rendre sensibles à une odeur spécifique.

Chats
© REUTERS / Thomas Peter
"Nous avons créé des capteurs avec un odora optimisé qui peut être utilisé pour… identifier des explosifs, pour chercher de la contrebande et pour diagnostiquer des maladies à l'odeur", a déclaré le biologiste Paul Feinstein.

Alors que Washington cherche à faire grossir les rangs de son armée par des rats, la ville de Rome a décidé de se doté d'une armée de chats pour lutter contre les rats et les souris qui sont devenus deux fois plus nombreux que le nombre des habitants de la capitale italienne.

Lire aussi:

Les scientifiques ont désigné le chasseur le plus efficace parmi les mammifères!
Le TGV britannique freiné par une famille de hérissons
Ce poisson aveugle... sait marcher sur les murs
Le mystère de la vision des dauphins élucidé
Tags:
rats, expérience, chercheurs, souris, armée, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook