Ecoutez Radio Sputnik
    Malbouffe

    Des scientifiques ont trouvé un "anti-venin" à la malbouffe

    © Flickr/ Alpha
    Sci-tech
    URL courte
    151
    S'abonner

    Une équipe de chercheurs de l'Imperial College de Londres et de l'Université de Glasgow ont découvert un agent qui aide à maîtriser son attirance pour les aliments caloriques.

    Il est notoire que les beignets, les hamburgers et les pizzas provoquent l'accoutumance et certaines personnes ne peuvent plus se passer de ce genre de nourriture tout en se rendant compte de leur nuisibilité. Des chercheurs britanniques de l'Imperial College de Londres et de l'Université de Glasgow ont trouvé le moyen d'aider les "intoxiqués" par l'intermédiaire d'un additif alimentaire qui peut être qualifié d'"anti-venin" de la malbouffe. Il s'agit de l'acide propionique qui aide à maîtriser son goût pour les aliments caloriques.

    Dans le cadre des expérimentations, les scientifiques ont invité deux groupes de volontaires à boire des milk-shakes avec de l'inuline pure et avec de l'inuline propionate. Puis, les participants sont passés par l'imagerie par résonance magnétique où on leur a montré des images de nourriture calorique. Les résultats de cette expérience ont prouvé que les gens, qui ont pris de l'inuline propionate, étaient moins intéressés par les images que les autres.

    Ensuite, tous les volontaires ont été invités à manger autant qu'ils voulaient de pâtes dans une grande assiette. Les gens qui ont pris de l'acide propionique ont mangé 10% de moins que les autres.

    "Nos recherches précédentes ont montré que les gens, qui ont pris cet ingrédient, ont maigri mais nous ne savions pas pourquoi. Maintenant, nous avons toutes les parties du puzzle car cet additif alimentaire baisse l'activité des zones du cerveau responsables de l'alimentation et diminue la quantité de nourriture consommée", rapporte dans un communiqué le chercheur Gary Frost.

    Lire aussi:

    Les stars de la musique, apôtres de la malbouffe?
    La malbouffe altère notre cerveau
    Les cigognes blanches préfèrent la malbouffe
    Vive la malbouffe!
    Tags:
    acide propionique, scientifiques britanniques, malbouffe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik