Sci-tech
URL courte
0 70
S'abonner

Des traces d'occupation humaine datant du Paléolithique moyen ont été mises au jour au cours de fouilles archéologiques menées sur l'île iranienne de Qeshm, dans le détroit d'Ormuz.

Des outils de pierre taillée ont été découverts lors de fouilles sur le site de Bam-e Qeshm. Les conclusions préliminaires tirées par les archéologues suite à l'examen des trouvailles confirment l'hypothèse selon laquelle le site en question aurait été abrité par le passé par un atelier de fabrication d'outils primitifs, a annoncé dans un entretien à l'agence Mehr Seyed Morteza Rahmati, de l'Organisation iranienne du patrimoine culturel, de l'artisanat et du tourisme.

"Lors de fouilles à Bam-e Qeshm, à proximité immédiate des villages de Tabl et de Salkh, nous avons découvert des outils de pierre soigneusement taillés par l'homme. Les trouvailles sont réalisées à partir de différents types de roches. Ainsi, les outils de coupe sont en silex et en roches magmatiques. Les outils datent du Paléolithique moyen", a-t-il précisé.

​L'endroit étant abondant en cailloux, les archéologues supposent qu'il était utilisé pour la fabrication d'outils que les hommes préhistoriques utilisaient ailleurs.

"Le Paléolithique moyen a commencé il y a à peu près 200.000 ans et s'est terminé il y a 40.000 ans. Des trouvailles datant de cette époque ont été antérieurement révélées dans les monts Zagros et sur le plateau Iranien", explique l'expert.

Les fouilles sur Bam-e Qeshm sont menées depuis 2005. Peu après leur début, ce site a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel du pays.

Lire aussi:

L’archéologie conceptuelle au centre de Moscou
Les mystères de l'archéologie: le disque génétique
Les barrages les plus anciens au monde mis à jour en Chine
Un mausolée de l'époque de la Horde d'Or mis à jour au Kazakhstan
Un mausolée de l'époque de la Horde d'Or mis à jour au Kazakhstan
Tags:
fouilles, archéologie, Organisation iranienne du patrimoine culturel, de l'artisanat et du tourisme (ICHHTO), Qeshm, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook