Ecoutez Radio Sputnik
    cerveau

    Avec seulement 10% du cerveau, on peut vivre normalement!

    CC BY 2.0 / dierk schaefer / Brain
    Sci-tech
    URL courte
    11191

    Un Français vit depuis 44 ans comme tout le monde, alors que sa boîte crânienne est presque vide, ce qui remet en question les théories de base sur la conscience.

    Alors que cet homme de 44 ans, victime d'une petite douleur à la jambe, se rendait à l'hôpital, il a fait une grande surprise aux médecins. L'IRM a montré que sa boîte crânienne était pratiquement vide et remplie de liquide.

    Cependant, ce Français est marié et père de deux enfants, avec un Q.I. de 75, ce qui est inférieur à la moyenne mais ne constitue pas un handicap mental, raconte le site Quartz.

    Comment cela est-il arrivé? Durant son enfance, l'homme a souffert d'hydrocéphalie, une maladie qui se manifeste par une accumulation de liquide céphalorachidien dans le cerveau. Comme traitement, on lui a implanté un petit tube pour évacuer le liquide vers d'autres parties du corps, qu'il a porté jusqu'à l'âge de 14 ans. Cependant, le liquide s'est à nouveau accumulé par la suite.

    Une étude scientifique de cette histoire publiée dans la revue The Lancet en 2007 est actuellement reprise par le psychologue Axel Cleeremans de l'université de Bruxelles. Selon lui, ce cas étonnant remet en question les théories de base sur la pleine conscience. "Aucune théorie n'explique comment une personne, dont 90% des neurones sont absents, peut avoir un comportement tout à fait normal", fait ressortir le Pr Cleeremans.

    Toutes les zones du cerveau qui contrôlent la sensibilité, la parole ou l'audition ont, il est vrai, été réduites. Toutefois, le quotidien de l'homme n'a pas été affecté. Selon la nouvelle théorie du professeur, si le cerveau est endommagé petit à petit et pas brutalement, l'organe s'adapte aux changements. 

    Lire aussi:

    Une balle dans la tête, cet éléphant vit comme si de rien n’était
    Attention! Plus vous écrivez de SMS, plus votre cerveau se transforme...
    Le secret d'une bactérie qui tue en 24 heures est percé
    Après une opération, elle se réveille avec l'accent britannique...
    Tags:
    science, cerveau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik