Sci-tech
URL courte
12813
S'abonner

Un groupe de chercheurs affirme avoir dévoilé le mystère qui plane autour de l’évolution de notre Univers juste après le Big-Bang.

Des physiciens américains et sud-coréens ont proposé un scénario possible de l'évolution de notre Univers aux premiers stades de son existence.

À en croire les scientifiques, il aurait existé dans le jeune Univers une particule hypothétique, nommée réhéaton. C'est cette particule, estiment les chercheurs, qui se serait désintégrée spontanément en plusieurs particules différentes avant que l'Univers ne devienne plus froid et sa géométrie globale plus plate.

Concernant la diversité des particules ainsi "nées", les astrophysiciens affirment que leur nombre s'élève à trois mille milliards, au bas mot. Ainsi, il existerait dans notre Univers le même nombre de versions du Modèle standard, qui diffèrent par les masses de leurs particules de base.

Notamment, si la masse du boson de Higgs, formé suite à la désintégration du réhéaton, était relativement petite, la masse des autres particules serait plus grande, et vice versa. Selon les chercheurs, tout cela permettrait de résoudre le problème de la hiérarchie électrofaible, la question centrale de la physique subatomique, qui porte sur un clivage important entre les masses des particules élémentaires observées dans les expériences et l'envergure des niveaux énergétiques du jeune Univers.

Les résultats de cette recherche ont été publiés dans la revue New Scientist.

Lire aussi:

On repart de nouveau à la chasse au mystérieux boson de Higgs...
Boson de Higgs: Hawking prédit la fin du monde
Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Tags:
boson de Higgs, Big Bang, Univers, Corée du Sud, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook