Sci-tech
URL courte
1220
S'abonner

Les nouvelles technologies sont beaucoup plus efficaces, sûres et meilleur marché que les technologies traditionnelles d’exploration des fonds marins.

Des chercheurs de l'Université fédérale d'Extrême-Orient ont mis au point des engins submersibles destinés à prospecter les richesses sous-marines.

L'étude traditionnelle de la biomasse se fait avec l'utilisation de chaluts de fonds, ce qui provoque la mort d'un grand nombre d'organismes marins. En outre, ces méthodes ne sont pas très précises. Les chercheurs ont donc créé une nouvelle technologie recourant à des engins robotisés pour recenser les organismes marins.

L'appareil sous-marin peut analyser la biomasse à n'importe quelle profondeur et à n'importe quelle température, ce qui permet d'évaluer les ressources marines et de comprendre ce qu'on peut extraire sans porter préjudice à la nature, a raconté le chercheur Andreï Andrianov.

Le robot passe au-dessus du fonds marin dans une direction préétablie et dresse un tableau de la disposition des mollusques et des autres animaux et objets en faisant deux clichés par seconde. Les scanners incorporés permettent également d'évaluer les dimensions de ces objets.

Ces technologies sont beaucoup plus efficaces, sûres et meilleur marché que les technologies traditionnelles. Les scientifiques russes ont déjà testé la nouveauté lors de plusieurs expéditions dans les mers extrême-orientales.

Lire aussi:

Le robot de combat Nerekhta-2 sera dévoilé à la fin de l'année (Vidéo)
Les scientifiques créent le prototype d’un Terminator liquide
Alter, robot humanoïde pas comme les autres
Comment Pokémon Go est-il lié à la CIA?
Tags:
exploration, mer, robot, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook