Ecoutez Radio Sputnik
    Diplodocus

    Une nouvelle espèce de dinosaures herbivores découverte en Sibérie

    © Flickr/ Jim Linwood
    Sci-tech
    URL courte
    0 110
    S'abonner

    Selon une hypothèse, les titanosauridés pouvaient se mettre debout sur leur arrière-train pour atteindre les branches supérieures des arbres.

    Des chercheurs des universités russes de Tomsk et de Saint-Pétersbourg et de l'Institut de zoologie ont étudié les restes fossiles d'un dinosaure pour conclure qu'il s'agissait d'une nouvelle espèce appartenant à la famille des titanosauridés, infra-ordre des sauropodes.

    Les paléontologues sont en train de décrire la nouvelle espèce, qui n'a pas encore de nom latin, et de réunir les fragments de squelette, rapporte The Siberian Times.

    Les restes fossiles ont été découverts en 2008 au bord d'une rivière en Sibérie. Les os étaient "emmurés" dans des blocs d'arénite, de sorte que les chercheurs ont mis des années à les en retirer sans les endommager.

    ​Les sauropodes, dinosaures quadrupèdes herbivores, habitaient sur le territoire de la Sibérie occidentale contemporaine dans le Crétacé inférieur (il y a environ 100 millions d'années). Ils mesuraient près de 20 mètres de long et pesaient 50 tonnes (à peu près le poids de sept éléphants d'Afrique). Les dinosaures avaient un long cou, une petite tête et une longue queue, des pieds courts et gros avec cinq doigts.

    La nouvelle espèce diffère des espèces déjà connues par les particularités du squelette: les côtes sacrales sont notamment placées en forme d'étoile et convergent vers le centre.

    Selon une hypothèse, les titanosauridés pouvaient se mettre debout sur leur arrière-train pour atteindre les branches supérieures des arbres.

    Les sauropodes sont un infra-ordre de dinosaures, quadrupèdes herbivores, appartenant au sous-ordre des sauropodomorphes. Ils vécurent entre le Jurassique moyen et le Crétacé supérieur et remplacèrent les prosauropodes sur l'ensemble de la planète. On compte parmi les sauropodes les plus longs et les plus imposants dinosaures (brachiosaure, diplodocus, sauroposeidon), et par conséquent les plus grands animaux qui aient vécu sur terre. 

    Lire aussi:

    Les dinosaures du Mésozoïque ne voulaient pas habiter en Europe
    Pourquoi les oiseaux ont-ils survécu à la disparition des dinosaures?
    Moqué à l'école, ce jeune fan russe des dinosaures devient une star de l'Internet
    La disparition des dinosaures, un mystère loin d’être élucidé
    Tags:
    dinosaures, science, Sibérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik