Sci-tech
URL courte
6471
S'abonner

La Chine a effectué mardi le premier lancement mondial d'un satellite à communication quantique, une percée technologique pour Pékin, qui ambitionne par ce biais d'édifier un système inviolable de communications cryptées.

Le lancement a été effectué à 01H40 heure locale (17H40 GMT) dans le désert de Gobi (nord), a annoncé l'agence officielle Chine nouvelle.

Le satellite, nommé Mozi en l'honneur d'un philosophe chinois du 5e siècle avant J.-C., sera utilisé pour démontrer l'intérêt de la technologie quantique dans les communications longue distance, rapporte l'AFP.

A la différence des méthodes classiques de transmission sécurisée, le système utilise des photons (une "particule fondamentale" du champ électromagnétique) pour envoyer les clés de cryptage nécessaires au décodage de l'information.

Les données contenues dans ces photons sont impossibles à intercepter: toute tentative d'espionnage provoquerait leur

autodestruction, affirme Chine nouvelle.

Le satellite tentera d'envoyer des données cryptées entre Pékin et Urumqi, la capitale de la région du Xinjiang (nord-ouest), distantes de près de 2.500 km.

Développer cette nouvelle technologie est un objectif crucial pour Pékin, qui l'a incluse dans son nouveau plan quinquennal publié en mars.

Lire aussi:

Une fusée chinoise dans le ciel américain? (Vidéo)
Les technologies du SS-18 Satan soviétique, cadeau inattendu de l'Ukraine à la Chine
Espace: Washington se sent menacé par Moscou et Pékin
Les essais de l’ogive nucléaire hypersonique chinoise ont abouti
Tags:
technologies, espace, satellite, Mozi, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook